DistributionFinTech

[Nouveau] Square Market, la place de marché e-commerce lancée par Jack Dorsey aux USA

La start-up spécialisée dans le paiement mobile depuis 2009 lance Square Market et adresse les commerçants sur tout le territoire américain. Une stratégie 100% locale.

Les médias américains sont quasi-unanimes : la nouvelle place de marché Square Market pourrait vite concurrencer eBay et Amazon. Tout du moins grignoter des parts de marché… C’est en filigrane l’ambition du site lancé aujourd’hui à San Francisco. La start-up de Jack Dorsey spécialisée dans le paiement mobile créée en 2009 se dote là d’une marketplace, à destination des commerçants ne disposant pas de site web: de l’artisan- joailler à l’institut de beauté.

Naissance d’un écosystème Square?

Les commerçants entrent leurs articles au détail, peuvent afficher un prix, une photo, et une fiche descriptive. Une fois la transaction effectuée ( via Square évidemment), le marchand procède à la livraison par ses propres moyens. Il a aussi la possibilité de twitter directement son offre.

Côté client, l’expérience est assez inhabituelle comparée aux sites e-commerce traditionnels. Sur Square Market, le catalogue produits reflète la diversité des marchands qui ouvriront gratuitement leur « vitrine ».  La marketplace est fonctionnelle sur tout le territoire américain, du coin de la rue à l’autre bout du pays. Ainsi, les fans de muffins new-yorkais pourront se réjouir de pouvoir commander des produits locaux depuis la côte ouest…

Square

Square Market perçoit 2,75% de commission sur chaque vente d’article. Quand on sait que la start-up de Jack Dorsey traite 15 milliards de dollars de transactions par an, sans compter les revenus de son investisseur Startbucks, on voit dans Square Market une suite logique à son développement axé sur le small business. Créant un écosystème allant du système de lectures de cartes au système de Directory référençant les boutiques équipées de Square, ce dernier se frotte intelligemment à l’univers offline, de quoi gagner en effet des parts face à Etsy ou eBay.

La vente au détail: un marché de près de 300 milliards de dollars en 2015 

Selon le cabinet Forrester Research, la vente au détail a représenté 176 milliards de dollars en 2010, un marché en forme de gisement pour les acteurs qui s’y intéressent. Par ailleurs, 70% des achats des consommateurs se font dans un rayon de 8km.

C’est sans doute la réflexion que s’est faite Jack Dorsey et ses équipes (en l’occurrence des diplômés de l’université d’Oxford) pour lancer une marketplace.

C’est aussi celle d’eBay avec PayPal, qui tentent eux aussi une stratégie de terrain, tournée vers le local. En France, même constat avec PriceMinister-Rakuten et son programme de SuperBoutiques, tout comme SoLocal Group (ex-Pages Jaunes), avec son service New Mappy pour attirer les petits commerçants sur le web.

Preuve que Jack Dorsey prend la chose au sérieux: il a rencontré commerçants et patrons d’entreprises à la Small Business Administration à Washington la semaine dernière. En avril dernier, il a débauché une Française, Françoise Brougher, qui avait travaillé 8 ans chez Google à la division « SMB of Global Sales & Operations », elle gère aujourd’hui la division Business lead chez Square.

Tags
Microsoft Experiences les 3 et 4 octobre 2017

Marion Moreau

Pour contacter la rédaction: cliquez ici Devenez "la start-up de la semaine" : faites-vous connaitre! Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

1 thought on “[Nouveau] Square Market, la place de marché e-commerce lancée par Jack Dorsey aux USA”

  1. C’est sûr que ce genre de plateformes permettra aux commerçants de se faire une place dans la toile du e-commerce mais il ne faut pas quand même s’attendre à liquider son stock avec une telle démarche car il y a beaucoup de marchands et donc une concurrence rude.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This