/ InsidersActualité

[INSIDERS] Des PDG doutent de la sécurité de Slack

#Slack: des PDG doutent de la sécurité de la plateforme 

Plusieurs PDG ont confié à CNBC être préoccupés par la quantité d’information que leurs employés diffusent sur Slack, une plateforme de communication collaborative, et ont entrepris de mettre des contrôles en place. Selon le rapport annuel de Verizon sur les atteintes à la protection des données, environ un quart des atteintes à la protection des renseignements personnels commises par des entreprises sont liées à des initiés, qui ont aujourd’hui plus facilement accès aux informations grâce à des outils de collaboration basés sur le « cloud » comme Slack, Dropbox et Google G Suite.

Crédit: Shutterstock.com

Une crainte commune est ressortie ce ces témoignages; celle de voir les informations sensibles partagées sur Slack se retrouver sur des forums publics et nuire à la réputation de l’entreprise. Slack dispose d’outils pour contrôler le flux d’informations, mais beaucoup d’installations de viennent du « bottom up », sans intervention informatique. Les dirigeants ont également dit qu’ils s’inquiètent du contrôle du nombre de personnes qui peuvent accéder aux canaux contenant des renseignements confidentiels et exclusifs. Récemment évaluée à plus de 7 milliards de dollars, l’entreprise américaine revendique plus de 10 millions d’utilisateurs chaque jour, qui s’en servent principalement pour communiquer avec leurs collègues.

#VTC: Grab introduit les itinéraires des transports en commun dans son application

Grab introduit deux nouvelles fonctionnalités dans son application incluant les transports en commun. La société singapourienne de location de véhicules avec chauffeur (VTC) lance son service d’itinéraire de voyage Trip Planner, commercialisé sous le nom de Rute en Indonésie, au sein de son application. Elle est à la disposition des habitants de Jakarta depuis le début du mois, et leur permet de planifier des trajets sur plusieurs modes de transport, incluant le train, l’autobus, la voiture et la motocyclette.

Pour ce faire, Grab s’est associé à des fournisseurs de transport public, dont le MRT, récemment lancé à Jakarta, pour intégrer les données de transport en temps réel dans Trip Planner. Les chauffeurs de bus de Jakarta sont donc parmi les premiers de la région à en bénéficier.

Crédit: Kzenon/shutterstock.

Jakarta n’est pas un choix anodin puisque son principal concurrent, l’indonésien GO-Jek, domine la capitale. Grab a également révélé tester un nouveau marché pour les autobus, qui sera déployé dans les villes d’Asie du Sud-Est au cours des prochains mois. Uber s’inscrit également dans cette logique, puisqu’après la création d’un service de minibus au Caire, le géant américain souhaiterait intégrer les données du métro et des bus de Londres à son service. 

#Google: l’entreprise transcrit les podcasts pour améliorer son moteur de recherche 

Google a commencé à transcrire tous les épisodes de podcasts automatiquement, a constaté le site d’information Android Police. En générant une version textuelle des sources audio, Google permettrait aux utilisateurs de retrouver ces sources en tapant les mots prononcés dans le podcast. Cela offrirait la possibilité de retrouver des podcasts en transcrivant son contenu dans le moteur de recherche, et de ne plus se limiter à aux descriptions, soient courtes, qui en sont faites. 

Crédit: David MG/shutterstock

On peut imaginer que cette fonction encore récente puisse s’étendre à d’autres sources audio que le podacast, a commencé par les vidéos YouTube.

#Data: le propriétaire chinois de Grindr contraint de vendre son application par le gouvernement américain

Grindr, l’application de rencontres destinée aux hommes gais, bisexuels et transgenres, va être vendue pour 245 millions de dollars sur décision du gouvernement américain, selon Reuters. Cette application de discussion et de partage de photos basée sur la géolocalisation est détenue par l’entreprise chinoise Beijing Kunlun Tech Co Ltd, ce qui, selon un groupe de sécurité nationale du gouvernement américain, représente un risque pour les données personnelles des utilisateurs. 

Crédit: ThomasDeco/shutterstock.

Le Comité pour l’investissement étranger aux États-Unis (CFIUS) estime en effet que cela constitue un risque pour la sécurité nationale. Les États-Unis semblent être de plus en plus attentifs à la sécurité des données personnelles des américains lorsqu’ils utilisent des applications étrangères, en particulier s’il s’agit de militaires ou d’agents de renseignement américains. 

Tags

Assiya Berrima

Journaliste chez FW - DECODE MEDIA Pour contacter la rédaction : redaction.frenchweb@decode.media
[INSIDERS] Des PDG doutent de la sécurité de Slack
Israël : « Résilience remarquable de l’économie Tech »
Coronavirus: Edouard Philippe envisage une app qui localiserait les personnes infectées
Utilisation des données de santé : la sécurisation comme pré-requis
Coronavirus: la téléconsultation médicale en plein boom depuis le confinement
L’addiction aux jeux vidéo est-elle vraiment une maladie mentale?
Télécoms: les opérateurs américains T-Mobile et Sprint ont enfin fusionné pour rivaliser avec Verizon et AT&T
Copy link