Frenchweb recrute un chef de projet editorial et un responsable partenariats
/ InsidersActualité

[INSIDERS] General Motors lance un service de location de véhicules entre particuliers

#Mobilité: General Motors lance un service de location de véhicules entre particuliers

General Motors monte en puissance dans l’autopartage. Le constructeur américain a annoncé le lancement d’un nouveau service de location de voitures entre particuliers via sa plateforme d’autopartage Maven. «Votre voiture est l’un des biens les plus chers que vous possédez, ne rien en faire est du gaspillage», estime Julia Steyn, en charge de la mobilité urbaine et de la plateforme Maven chez General Motors.

Crédits : General Motors.

Lancé sous la marque Peer Cars, ce service va permettre aux propriétaires de louer leur véhicule de marque GM (Chevrolet, Cadillac, Buick…) commercialisé en 2015 et après. Dans un premier temps, ce nouveau service sera uniquement accessible à Chicago, Détroit et Ann Arbor, dans le Michigan, aux États-Unis. Il pourrait être étendu à d’autres villes américaines cet automne.

Cette solution sera disponible pour les membres existants de Maven, qui dépassent désormais plus de 150 000 utilisateurs selon General Motors. Tous les véhicules loués sur le service seront assurés par le constructeur américain. 

#Asie: Facebook crée une filiale en Chine continentale

Pékin, 24 juil 2018 (AFP) – Le groupe américain Facebook vient de créer une filiale en Chine continentale dédiée notamment au développement de réseaux informatiques, selon le registre national des entreprises.

Crédits : Mark Zuckerberg.

La société nommée Lianshu Science & Technology (Hangzhou) a été créée le 18 juillet et est dotée d’un capital social de 30 millions de dollars, selon la base de données des entreprises en Chine. Lianshu est une traduction littérale de «face» et «book» en mandarin.

L’ensemble des parts sont détenues par la succursale hongkongaise de Facebook, dont le réseau social est inaccessible en Chine, bloqué par les autorités depuis 2009. Selon la déclaration au registre, la filiale basée à Hangzhou aura des activités notamment dans le développement de réseaux informatiques et les services et le conseil en technologies.

#USA: les désabonnements à la télé payante traditionnelle s’accélèrent

New York, 24 juillet 2018 (AFP) – Les désabonnements à la télévision payante traditionnelle vont connaître en 2018 un rythme plus soutenu que prévu aux États-Unis, selon les prévisions du cabinet spécialisé eMarketer, fragilisant encore davantage un modèle qui régnait depuis des décennies sur la télévision américaine. La population des adultes ayant résilié leur abonnement au câble, au satellite ou aux offres d’opérateurs téléphoniques va croître de 32,8% durant l’année en cours, contre 22% comme initialement prévu, pour atteindre 33 millions de personnes.

Crédits : Shutterstock.

Ce mouvement de désaffection va bénéficier, sans surprise, aux services à la demande et plateformes vidéo accessibles directement sur Internet sans passer par un opérateur ou un terminal (OTT), selon eMarketer. L’intégration progressive de certains de ces services à leurs offres, notamment Netflix, par les acteurs historiques de la télévision payante pourrait aider à ralentir le rythme des désabonnements, estime le cabinet. eMarketer prévoit néanmoins qu’en 2022, 55,1 millions d’adultes ayant un jour souscrit à une offre traditionnelle de télévision payante se seront désabonnés.

#TheEnd: Snapchat renonce à son service de paiement

Clap de fin pour Snapcash. Le service de transfert d’argent de l’application de messagerie éphémère sera fermé le 30 août prochain. Lancée en 2014 en partenariat avec Square, la fonctionnalité permettait aux utilisateurs de Snapchat d’effectuer des transactions ou d’envoyer de l’argent à leurs amis. Pour en bénéficier, il suffisait de disposer d’une carte au sein de Square puis d’indiquer un montant précédé d’un «$» dans une conversation Snapchat pour envoyer de l’argent à un contact. 

Crédits : Snapchat.

Les raisons qui ont conduit Snap, la maison-mère de Snapchat, à supprimer ce service n’ont pas été dévoilées, mais la concurrence de plus en plus dense sur le marché des applications de paiement peer-to-peer a certainement poussé la firme américaine à revoir sa copie sur ce segment. En effet, des applications comme Venmo (PayPal) et Zelle, ou encore des fonctionnalités de transfert d’argent lancées par d’autres géants américains, comme Google, Facebook et Apple, ont réduit les perspective de développement de Snapcash. De plus, certains utilisateurs de Twitter avaient recours à ce service pour vendre des photos à caractère érotique, selon TechCrunch.

Tags

La rédaction

Pour contacter la rédaction, cliquez ici / Devenez "la start-up de la semaine" : faites vous connaitre! / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce contenu pourrait vous intéresser:

Close
Share This