/ InsidersActualitéBusinessTech

[INSIDERS] La Haute Cour de Londres bloque une action en justice de consommateurs contre Google

#GrandeBretagne: la Haute Cour de Londres bloque une action en justice de consommateurs contre Google

AFP-La Haute Cour de Londres a refusé lundi d’autoriser une action en justice contre Google d’une association de consommateurs, qui accuse le groupe américain d’avoir collecté illégalement des données personnelles d’utilisateurs de l’iPhone.

Crédit: Shutterstock/Thinglass

L’association « Google You Owe Us » (Google, tu nous dois quelque chose), menée par l’ancien dirigeant de l’association de consommateurs Which?, Richard Lloyd, tentait d’obtenir compensation pour plus de 4 millions d’utilisateurs, espérant ainsi mener la première action de ce type dans le pays. L’association accuse Google d’avoir contourné les options de sécurité de l’iPhone et collecté des données personnelles entre août 2011 et février 2012 en utilisant le navigateur Safari.

« Il est indiscutable que le rôle présumé de Google dans la collecte, la compilation et l’utilisation des données obtenues via Safari était illicite« , a déclaré le juge Mark Warby. Toutefois, les faits allégués « ne soutiennent pas l’affirmation selon laquelle M. Lloyd ou aucun de ceux qu’il représente » ait subi un préjudice et M. Lloyd a « échoué à établir » que la plainte avait une « réelle chance de succès« .

« Le jugement d’aujourd’hui est très décevant et laisse des millions de personnes sans aucun moyen de demander réparation et d’être indemnisées lorsque leurs données personnelles sont utilisées de manière abusive« , a réagi Richard Lloyd, annonçant qu’il chercherait à faire appel de la décision. De son côté, Google avait fait valoir que ce type d’action collective n’était pas adapté et devait donc être stoppé. Les avocats de la société californienne avaient souligné qu’il n’était pas possible d’identifier des victimes éventuelles et que la demande d’indemnisation n’avait aucune chance de succès.

Des informations concernant l’origine sociale ou ethnique, la santé, les opinions politiques, les préférences sexuelles des utilisateurs ou encore leurs habitudes d’achat avaient été collectées, avaient rapporté les avocats de M. Lloyd lors d’une audience en mai. Ces informations étaient ensuite compilées puis proposées à des annonceurs, avaient expliqué les avocats. Une affaire semblable avait été portée devant la justice britannique en 2015 par trois personnes. Ces dernières avaient obtenu un accord resté confidentiel mais qui avait ouvert la porte à une action collective, selon Google You Owe Us. Aux Etats-Unis, Google avait été condamné à une amende de 22,5 millions de dollars en août 2012, ce qui avait mis fin à des poursuites du régulateur américain du commerce, la Federal Trade Commission, pour les pratiques du groupe concernant la récupération de données à travers Safari.

#Télécoms: les opérateurs lancent un nouveau service pour les personnes sourdes et malentendantes

AFP -La Fédération française des télécoms lance lundi un nouveau service de téléphonie dédié aux sourds et malentendants, qui permet d’appeler gratuitement et de discuter avec n’importe quel interlocuteur à travers un interprète.

Crédit: Shutterstock/ Monika Wisniewska

La Fédération se conforme ainsi à la loi sur le numérique adoptée en octobre 2016. Un décret concernant les personnes handicapées oblige les opérateurs téléphoniques à donner accès, gratuitement, à une heure de communication par mois aux personnes sourdes et malentendantes, via une traduction de la conversation dans la langue de leur choix. « On arrive aujourd’hui à une étape essentielle qu’on attendait depuis de longues années« , a déclaré Jérémie Boroy, président de l’Union nationale pour l’insertion sociale des déficients auditifs (UNISDA), jeudi, lors d’une présentation de ce nouveau service.

La Fédération FFTelecoms, qui regroupe quinze opérateurs téléphoniques dont Altice SFR, Bouygues et Orange a choisi la start-up française Roger Voice pour développer son application, tandis que l’opérateur Free (groupe Iliad) s’est appuyé sur l’entreprise DEAFI pour développer le relais téléphonique Free.

Au moment de passer l’appel, la personne sourde ou malentendante voit s’afficher sur son écran une liste de différentes options: un interprète en langue des signes, un « codeur en langue parlée complétée » ou un appel visuel avec transcription du sous-titrage et correction par « un scribe ». Le décret concerne également les services publics et les entreprises réalisant plus de 250 millions de chiffre d’affaires, qui sont censés rendre, dès lundi, leurs services accessibles aux personnes sourdes et malentendantes de 8h30 à 19h00 du lundi au vendredi. Sur les cinq millions de personnes qui ont, à des degrés très divers, un rapport à la surdité, 500 000 personnes sourdes sévères ou sourdes profondes sont « empêchées face au téléphone », selon Jérémie Boroy.

 

#Collaboration: les Instituts de recherche technologique ont doublé leurs transferts de technologie vers les entreprises en 2018

AFP – Les Instituts de recherche technologique (IRT) ont doublé leurs transferts de technologie vers les entreprises en 2018 et ont continué à développer les partenariats avec des industriels, a indiqué lundi le président de l’association French Institutes of Technology (FIT), Vincent Marcatté.

Crédit: Shutterstock/ Stock-Asso

Le nombre de transferts technologiques est passé de 201 à la fin septembre 2017 à 411 à la fin septembre 2018, a-t-il précisé devant la presse. Les transferts avaient déjà doublé l’année précédente, a-t-il rappelé. « C‘est un résultat qui montre la montée en puissance de chacun de nos IRT« , grâce à la fois à « des projets qui arrivent à maturité » et à la participation de « beaucoup plus de membres industriels » aux activités, a-t-il expliqué.

Les IRT ont été lancés en 2011-2012 pour développer la collaboration entre l’industrie et la recherche publique. Ils sont financés à moitié par le privé et à moitié par l’Etat, via le Programme d’investissements d’avenir à hauteur de 100 millions d’euros par an. Il est prévu de ramener la part de l’Etat à un tiers en 2025. Les huit IRT comptent aujourd’hui 760 membres et partenaires industriels, contre 521 un an auparavant.

Tags

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
[INSIDERS] La Haute Cour de Londres bloque une action en justice de consommateurs contre Google
Hyperconnexion : « se connecter aux autres pour éviter de se connecter à soi-même »
French Tech : Alexandre Fretti quitte Webhelp pour prendre la tête de Malt
SoftBank lance un fonds de 100 millions de dollars dédié aux entrepreneurs issus de la diversité
Digital Virgo rachète DOCOMO Digital Solutions pour asseoir son expansion internationale
Cloud: Paris et Berlin s’allient « pour une infrastructure européenne de données »
Taxe Gafa: la France maintient son projet malgré les menaces américaines
Copy link