/ InsidersBusinessTech

[INSIDERS] Les 5 infos Tech pour briller en société

La Guilde des amis du Bitcoin vous informe: record historique pour les ICO au deuxième trimestre

Si, comme d’aucuns le prédisent, le gel des ICO par la Banque centrale de Chine pourrait marquer la fin d’une ère (celle du western échevelé et dérégulé), alors le deuxième trimestre restera historique pour les levées de fonds en cryptomonnaie : la vente de tokens a atteint près de 800 millions de dollars sur le deuxième trimestre. C’est plus de trois fois la valeur de l’investissement early stage sur la période (235 millions de dollars, selon Goldman Sachs).

En cumul sur 2017, le total des ICO s’élève à 1,7 milliard de dollars.

Devant l’ampleur des sommes en jeu, outre la Chine, d’autres autorités de régulation s’intéressent désormais de près aux ICO : Etats-Unis, Singapour, Hong-Kong, Corée, Russie… Les fans hardcore de cryptomonnaie iront consulter le bilan détaillé de Techcrunch, d’après les chiffres fournis par CoinDesk.

Facebook chercherait des bureaux à Shanghai

Selon une information du New-York Times, Facebook chercherait des bureaux en Chine, et plus précisément à Shanghai, malgré la censure qui frappe le réseau social sur le territoire depuis 2009.

Les sources du journal américain auraient révélé, sous couvert d’anonymat, que cette démarche s’inscrirait dans le cadre du projet hardware Building 8, mais pourrait évidemment aussi servir leur effort au long cours, pour pénétrer enfin le marché aux 730 millions d’internautes. En Chine, Facebook progresse à pas feutrés : ainsi au printemps dernier, le réseau avait déjà autorisé le lancement d’une application de partage photo, Colorfull Balloons, réplique exacte de Moments, par une société tierce.

#FunFact: Coldplay groupe le plus écouté au travail, les professionnels RH fans de metal

Une étude LinkedIn et Spotify révèle les habitudes d’écoute des français au travail. Le groupe Coldplay est ainsi le “meilleur artiste à écouter au travail”, suivi d’Adèle et Ed Sheeran. A l’annonce de cette information capitale, les langues se délient, la parole se libère : quelqu’un que je ne citerai pas – mais qui occupe le bureau en face du mien – m’a confié dans un sanglot long qu’il était convaincu que son employeur pesait au moins 90% des streams comptabilisés en faveur du groupe de Chris Martin.

Pourquoi écouter de la musique au travail ? Parce qu’elle encourage la productivité, selon les salariés français interrogés : plus de la moitié (65%) écoutent de la musique pour se motiver, tandis que la musique apaise 42% d’entre eux, 40% l’écoutent pour stimuler leur créativité, 33% pour rester concentrés et 26% car ils n’aiment pas le silence. Mais comme le dit pudiquement l’enquête, la musique au travail a d’autres bénéfices : 18% admettent l’écouter uniquement pour ne pas subir les bruits de leurs collègues.

Les goûts musicaux peuvent cependant être facteur de discorde au bureau : ainsi 8% des professionnels admettent juger leur collègue à partir de ses choix musicaux, tandis que 17% prétendent être le “DJ du bureau”, sélectionnant régulièrement la musique pour les autres.

Quant aux registres musicaux, la pop est la plus plébiscitée par les employés. Néanmoins, des données surprenantes ont été découvertes dans les différentes filières métiers : les ingénieurs sont les plus susceptibles d’écouter du jazz, les professionnels des ressources humaines, les plus susceptibles d’écouter du metal – oui, dans cet ordre-là.

Brèves: Groupe Barrière, Hello Artisan

Hello Artisan, accélère son développement avec une levée de fonds de 500 000 euros et un rapprochement stratégique avec SeFaireAider et Denys Chalumeau, fondateur de Seloger. com, Promovacances et BilletReduc. Créée en 2014 par François Sorbier et Charles Coatalem, Hello Artisan est une plateforme spécialisée dans l’intermédiation directe entre professionnels du bâtiment et particuliers, comptant 4500 entreprises vérifiées.

Barrière poursuit sa transformation numérique en prenant une participation majoritaire à hauteur de 60% dans l’agence Nolaroads. L’objectif de cette prise de participation est la création pour Barrière d’une nouvelle branche d’activité pour compléter les métiers historiques du groupe (casinos, hôtels, restaurants…), dédiée à la production de jeux mobiles. Ce mouvement confirme les ambitions de Barrière dans le gaming, afin renforcer sa position dans le loisir et le divertissement et mieux cibler les Millennials, à l’image du partenariat noué avec Webedia en mai dernier pour l’organisation d’évènements eSport.

#BusinessModel: notre Winner du jour

Aujourd’hui, dans notre série Le Business Model qui va bien, on ne résiste pas à vous parler de Cash for Startup. Ce site propose aux start-up de revendre cadeaux et autres avantages en tous genres obtenus auprès de leurs partenaires (incubateurs, accélerateurs, corporates, investisseurs…) et dont ils ne se serviraient pas. Devant ma moue perplexe, ma source – apparemment bien au fait de mes habitudes de consommation – se permet de compléter : «En gros, il te rachète tes coupons promo Monoprix.»

Ç’en est trop pour moi, on se retrouve demain.

 

 

 

Tags

Carolina Tomaz

Computer Girl depuis 2000. Stratégie numérique, innovation, direction éditoriale. Spécialisée en médias, TV et internets.

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This