/ InsidersActualitéBusinessEuropeStartupTech

[INSIDERS] Les 6 infos Tech qu’il ne fallait pas manquer

  • L’Israélien Otonomo lève 25 millions de dollars pour monétiser les données des voitures connectées.
  • LDLC ouvre deux nouvelles boutiques physiques.
  • Quand les cryptomonnaies tentent de séduire le marché de l'Art.
  • E-santé : les start-up ont levé 2,5 milliards de dollars au premier trimestre, un record.
  • La Chine et les États-Unis au coude-à-coude sur le marché des montres de luxe.
  • Les nominations : Thomas Loignon, Frédéric Obala, Sylvie Peretti…

 

[tabs]

[tab title= « La levée de fonds du jour »]

L’Israélien Otonomo lève 25 millions de dollars pour monétiser les données des voitures connectées 

Ben VolkowLa start-up israélienne Otonomo, spécialisée dans le partage et la monétisation des données automobiles, a bouclé un tour de table de 25 millions de dollars mené par l’équipementier américain Delphi. Bessemer Venture Partners, StageOne Ventures, LocalGlobe, Hearst Ventures et Maniv Mobility ont également participé à l’opération.

Fondée en 2015 par Avner Cohen et Ben Volkow (ci-contre), Otonomo a développé une plateforme qui connecte les constructeurs automobiles et les conducteurs aux fournisseurs de services afin d’optimiser la monétisation des données des voitures. «Il y a de plus en plus de voitures connectées, et ces véhicules envoient beaucoup d’informations en arrière-plan à toutes les grandes bases de données que les constructeurs automobiles ont mis sur pied», note Ben Volkow, co-fondateur et CEO d’Otonomo. Avec cet investissement, la société israliénne prévoit d’accélérer son développement pour séduire de nouveaux constructeurs automobiles. La réglementation et les restrictions accrues en matière d’utilisation des données pourraient être l’obstacle majeur auquel devra faire face Otonomo.

[/tab]

[/tabs]

 

LDLC ouvre deux nouvelles boutiques physiques

LDLCLe Lyonnais LDLC poursuit son expansion physique dans l’Hexagone. Le spécialiste de la vente de produits électroniques s’apprête ainsi à ouvrir deux nouveaux magasins, à Levallois-Perret, le 21 avril, et Thionville, le 28 avril. Avec ces deux boutiques supplémentaires, LDLC compte désormais 24 boutiques physiques. L’entreprise se fixe pour objectif d’atteindre les 100 points de vente en France à l’horizon 2021.

Lire aussi : LDLC ambitionne d’ouvrir une centaine de magasins franchisés d’ici 2021

 

Quand les cryptomonnaies tentent de séduire le marché de l'Art

l-art-generation-y-2017Faire passer l'achat d'art à l'heure des cryptomonnaies, c'est l'ambition affichée de l'exposition «L'Art de la Génération Y», organisée par La Compagnie, spécialisée dans les passerelles entre art et innovation, et all{mecen, plateforme dédiée aux créateurs et aux amateurs d'art. Inaugurée le 27 avril prochain, cette exposition d'un genre nouveau permettra aux collectionneurs d'art de faire l'acquisition des oeuvres… sous réserve de payer en Ether, cryptomonnaie issue du protocole Ethereum, et deuxième monnaie numérique après le Bitcoin. 

«Si cette monnaire s'imposait sur le marché de l'Art, c'est l'ensemble des codes de valorisation et de diffusion de ce marché qui pourrait être renversé», souligne Christophe Pouilly, Art Diffuseur au sein de La Compagnie. Les oeuvres d'art des six artistes exposés à cette occasion illustreront quant à elles les «registres et techniques d'expression propres à la génération Y», tout en utilisant des technologies telles que la 3D par exemple.  

 

E-santé : les start-up ont levé 2,5 milliards de dollars au premier trimestre, un record

Les start-up spécialisées dans la e-santé ont levé 2,5 milliards de dollars au premier trimestre, en hausse de 25% comparé à la même période en 2016, selon une étude réalisée par StartUp Health. Au total, ce sont 124 opérations qui ont été recensées sur les trois premiers mois de l'année, le niveau le plus faible depuis 2011. Concrètement, cela signifie que les entreprises de la e-santé sont moins nombreuses à avoir levé des fonds, mais qu'elles ont chacune levé plus d'argent. 

En termes de domaines, ce sont les entreprises spécialisées dans la santé des populations qui ont le plus levé sur la période, avec 25 opérations et 392 millions de dollars investis. A la seconde place arrivent les sociétés spécialisées dans la digitalisation de l'expérience des patients, qui ont levé 226 millions de dollars pour 21 opérations au total. Enfin, les 9 sociétés spécialisées dans la recherche qui ont levé des fonds ont levé 184 millions de dollars. 

Autre constat des auteurs du rapport, un tiers des levées de fonds ont été réalisées en série A, tandis que 26% des opérations correspondent à de l'amorçage, et 25% à des séries C. Comparé aux années précédentes, le curseur se déplace vers des opérations à des stades plus avancés, comme en témoigne la hausse du ticket moyen constaté sur la période.  

e-sante-levees-fonds-q12017

 

La Chine et les États-Unis au coude-à-coude sur le marché des montres de luxe

En 2016, le nombre de visites effectuées sur des sites spécialisés dans l'horlogerie de luxe a augmenté de 39% en Chine, ce qui en fait le pays le plus dynamique au monde, selon les résultats du dernier World Watch Report réalisé par le Digital Luxury Group. A titre de comparaison, à l'échelle mondiale, le traffic des sites de montres de luxe a augmenté de 9% en moyenne, soit 4 fois moins vite qu'en Chine. Pour la première fois, la Chine et les États-Unis arrivent ainsi ex-aequo en tête des pays qui génèrent le plus de visites sur des sites de montres de luxe, avec 13,2% de parts de marché, loin devant le Japon et ses 6% de parts de marché, et la France (4,8%). 

Près de 9% des visites réalisées sur ces sites permettent de localiser une boutique physique, détaillent les auteurs du rapport, qui soulignent l'importance que garde les sites de marques dans l'acte d'achat à l'heure des réseaux sociaux et des influenceurs tout puissants. 

world-watch-report-2017

 

 

 

Les nominations : Thomas Loignon, Frédéric Obala, Sylvie Peretti…

 

thomas-loignonThomas Loignon nommé directeur des produits numériques de NextRadioTV

NextRadioTV annonce l'arrivée de Thomas Loignon au poste de directeur des produits numériques. Il occupait auparavant le poste de directeur des activités numériques de La Tribune.

 

frederic-obalaFrédéric Obala devient directeur général de l'activité Search Local de SoLocal Group

Frédéric Obala est promu directeur général de l'activité Search Local de SoLocal Group. Dans le cadre de ses fonctions, il aura en charge les différents médias du groupe (PagesJaunes, Mappy, Ooreka), des solutions de web-to-store, la partie Web marketing international, des activités liées à l’audience et au référencement et de la direction marque et publicité. Frédéric Obala était précédemment responsable du pôle marketing digital du groupe.

 

sylvie-perettiSylvie Peretti rejoint Generali France comme directrice des ressources humaines

Generali France nomme Sylvie Peretti au poste de directrice des ressources humaines. Elle occupait auparavant le poste de DRH chez Lafarge.

 

 

[tabs]

[tab title= »L’emploi à la Une »]

La MAIF recherche son Hub Manager (H/F)

Afin de poursuivre la mise en œuvre de notre stratégie digitale, notamment d’ouvrir et connecter l’entreprise à de nouveaux partenaires et territoires, nous cherchons à étoffer notre équipe d’un Digital Hub manager. Rattaché directement au Chief Digital Officer du groupe, vous mettrez en place un dispositif de veille et d’exploration des écosystèmes tech innovants en Europe et à l’international et contribuerez à l’identification de technologies pertinentes et utiles pour accélérer la transformation de la MAIF avec le concours de notre accélérateur technologique, MAIFx et de notre fonds d’investissement, MAIF Avenir.

Vos responsabilités seront notamment :

  • Identification de « landing zones » caractérisées par la richesse de l’écosystème et la présence de startups opérant dans les greenfield stratégiques définis par l’entreprise (innovation, digital, économie collaborative)
  • Mise en place de dispositifs de veille active et d’exploration frugale de ces territoires
  • Organisation de learning expeditions en lien fort avec les métiers
  • Identification des technologies, des best practices et des process innovants afin de soutenir la transformation digitale des différents métiers de MAIF
  • Mise en œuvre du plan de transformation digitale élaboré en étroite collaboration avec le CDO et le comité de direction générale
  • Support dans nos relations avec l’écosystème entrepreneurial : organisation de meetups, hackatons, etc.

MAIF porte au quotidien la diversité et l’égalité des chances.

Postulez ici.

[/tab]

[/tabs]

Tags
Microsoft Experiences les 3 et 4 octobre 2017

La rédaction

Pour contacter la rédaction, cliquez ici / Devenez "la start-up de la semaine" : faites vous connaitre! / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This