ActualitéEuropeTech

[Interview] Webedia: « d’autres acquisitions sont à venir en Europe » annonce Véronique Morali

Frenchweb: Webedia débarque en force sur le segment des jeux vidéo. Le groupe média que vous présidez a acquis le poids lourd du secteur, Jeuxvidéo.com, créé en 1997, pour 90 millions d’euros en juin dernier. Vous avez par la suite racheté Millenium.org, ainsi que les licences d’IGN pour la France et le Brésil. Quelle est votre stratégie ?

Véronique Morali, présidente du directoire de Webedia et de Fimalac Développement : Webedia opère dans le divertissement, et nous souhaitons devenir leaders sur plusieurs verticales. C’est déjà le cas de la verticale « cinéma », avec AlloCiné et les négociations que nous avons entamées avec Côté Ciné, la verticale « cuisine », avec 750g et L’Académie du Goût, et le segment « lifestyle» avec PurePeople, PureTrends, Terrafemina

Jeuxvideo.com, Millenium.org et les licences d’IGN nous permettaient de parfaire une bonne couverture du segment « gaming », qui est l’un des secteurs qui croît le plus vite sur Internet. Nous touchons les joueurs occasionnels avec IGN, les joueurs réguliers avec Jeuxvideo.com – qui est aussi l’un des plus gros forums de discussion avec 300 000 à 400 000 publications par jour – et les joueurs confirmés, qui participent à des compétitions, avec Millenium.org. Ce sont trois sites iconiques.

Toutes les activités vont être regroupées à Levallois-Perret. Notre nouveau siège nous permettra d’aller encore plus loin, avec l’ouverture de notre Gaming House qui hébergera de nombreuses compétitions d’e-sport.

Quelles sont les synergies avec les autres titres de Webedia?

La première synergie est commerciale avec la mutualisation de nos expertises. Notre régie propose une approche commerciale commune pour l’ensemble de nos sites et répondre aux demandes fortes de nos clients, en particulier dans le mobile, le Web social, la vidéo et le programmatique.

La seconde synergie est technologique. Nos 170 ingénieurs opèrent, en France ou à l’étranger, pour le groupe. Cependant, pour l’éditorial, chaque rédaction reste dédiée à son pôle.

Quels sont vos objectifs business et marketing pour votre pôle jeux vidéo, notamment à l’international ?

Webedia dispose déjà d’actifs au Brésil, au Moyen-Orient, en Espagne, en Turquie et en Allemagne. Nous voulons poursuivre en faisans du pôle gaming le fer de lance de l’internationalisation de Webedia dans les prochaines années : d’autres acquisitions sont à venir en Europe, nous étudions plusieurs cibles.

Côté marketing, le profil des joueurs n’est pas du tout celui que l’on croit. Les jeux vidéo sont très intergénérationnels, avec des communautés qui sont nées très tôt. Il y a donc des jeunes, mais aussi beaucoup de quadragénaires avec un fort pouvoir d’achat. Les éditeurs de jeux sont donc des annonceurs naturels, mais ils sont complétés par d’autres entreprises intéressées par cette communauté. Au final, nous anticipons une croissance du chiffre d’affaires de 20% à 30% en 2015 pour l’ensemble de nos activités jeux vidéo.

Le rachat de Jeuxvideo.com par Webedia a suscité certaines inquiétudes. Quel message adressez-vous ?

Nous souhaitons faire passer un message positif. Il est logique pour nous de regrouper les sites de notre pôle gaming. D’ailleurs, la vingtaine de personnes qui compose l’équipe de Millenium.org, basée à Marseille, nous rejoint dans son intégralité. Et le nouveau siège où nous emménageons, à Levallois-Perret, sera un formidable démonstrateur de toutes les expertises : un studio vidéo, des compétitions d’e-sport avec la Gaming House….

YouTube, Twitch, racheté par Amazon pour 970 millions de dollars, Dailymotion Games plus récemment… De nouveaux acteurs ont débarqué ces dernières années sur le segment du jeu vidéo. Comment Webedia va composer dans ce nouvel environnement très concurrentiel, notamment sur le plan journalistique et rédactionnel ?

Sur Jeuxvideo.com, il y a une très forte communauté qui échange sur le forum. L’aspect rédactionnel se concentre davantage sur les tutoriaux, les conseils… Il y a donc une appréhension différente du journalisme.

Les internautes et les annonceurs veulent de la vidéo ; nous nous donnons donc les moyens d’en offrir sur les pages de tous nos sites. C’est l’une de nos plus grandes ambitions pour 2015. Webedia est très bien configuré pour saisir les grandes tendances qui accompagnent nos verticales : c’est déjà le cas des tutoriaux vidéo réalisés en studio pour le segment de la cuisine ou les échanges spontanés et interactifs sur Jeuxvideo.com.

  • Frenchweb Day Commerce le 17 juin prochain
Avez-vous dépensé plus de 1600 euros d’achats en ligne l’année dernière ? Si oui, vous êtes au-delà de la moyenne des acheteurs, et c’est donc que vous avez succombé aux stratagèmes méconnus des e-commerçants. Le e-commerce français pèse 57 milliards d’euros, répartis sur plus de 150 000 sites* et sur les mobiles, les véritables témoins des usages de demain. (*Fevad, 2014)
Tous auront l’occasion d’illustrer cette nouvelle ère, à l’occasion du  Frenchweb Day Commerce, le rendez-vous des acteurs de l'eCommerce.

Pour participer à ces rencontres ;

Bouton2

Tags

La rédaction

Pour contacter la rédaction, cliquez ici / Devenez "la start-up de la semaine" : faites vous connaitre! / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

2 thoughts on “[Interview] Webedia: « d’autres acquisitions sont à venir en Europe » annonce Véronique Morali”

  1. « nous anticipons une croissance du chiffre d’affaires de 20% à 30% en 2015 pour l’ensemble de nos activités jeux vidéo » > Jeuxvideo.com c’est 50% de pages vues en moins par rapport à l’année dernière, donc c’est plutôt mal parti.

    « Sur Jeuxvideo.com, il y a une très forte communauté qui échange sur le forum. L’aspect rédactionnel se concentre davantage sur les tutoriaux, les conseils… Il y a donc une appréhension différente du journalisme. » > C’est vrai uniquement sur les forums, donc on peut pas parler réellement de journalisme, mais de contributions.

    « Les internautes et les annonceurs veulent de la vidéo ; nous nous donnons donc les moyens d’en offrir sur les pages de tous nos sites. » >> Traduction : abandon progressif de l’éditorial pour la vidéo et la chaîne de streaming.

    1. Yup, après il y a le rachat de Millenium et d’IGN qui prouve quand même qu’il y a une réelle envie de créer une branche gaming dans cette boite et que l’acquisition de JV n’était pas qu’un simple caprice d’enfant gâté. Reste à voir ce que cela donnera sur quelques mois, années…!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This