ActualitéEuropeFonds d'investissementInvestissements

ISAI boucle un fonds de 75 millions d’euros et renforce sa stratégie américaine

ISAI annonce le closing final de son fonds «ISAI Venture II» à hauteur de 75 millions d'euros, contre un objectif initial de 70 millions. En avril, un premier tour de table de 55 millions avait été atteint auprès des souscripteurs déjà existants. De nouveaux entrepreneurs du secteur Internet et plusieurs investisseurs institutionnels sont venus compléter le FCPR.

Stratégie américaine

La société dirigée par Jean-David Chamboredon a notamment réservé un compartiment pour des entrepreneurs français basés aux Etats-Unis, afin de se renforcer outre-Atlantique. «Paul Strachman, Venture Partner représentant ISAI aux Etats-Unis, ainsi qu’une vingtaine d’entrepreneurs-souscripteurs basés à New York, Boston et San Francisco, ont donc rejoint le projet. Leur arrivée facilitera ainsi l’expansion américaine de sociétés françaises, ou la réalisation d’opérations d’investissement dans des sociétés franco-américaines», détaille Isai.

Ce nouveau fonds, qui investit en amorçage et en post-amorçage, a déjà réalisé six opérations ces derniers mois. Il a par exemple pris des participations dans la place de marché pour les travailleurs freelances Hopwork, la plateforme à destination des développeurs CodinGame ou encore la start-up spécialisée dans le soutien scolaire Livementor. Plusieurs autres investissements devraient survenir dans les prochaines semaines, fait savoir Isai.

Amorçage et post-amorçage

«ISAI souhaite en effet rester fidèle à son modèle très sélectif, intervenant en amorçage et post- amorçage sur des projets présentant une intensité capitalistique progressive. Une taille trop importante aurait pu impacter à terme la performance de ce second véhicule», précise Isai.

Fondé par fondé par Pierre Kosciusko-Morizet, Geoffroy Roux de Bezieux, Stéphane Treppoz, Ouriel Ohayon, Christophe Raynaud et dirigé par Jean-David Chamboredon, Isai compte notamment des fondateurs de Criteo, Hi-Media, Sarenza, Vente-privee ou encore Kelkoo parmi ses souscripteurs pour l'ensemble de ses fonds.

Tags

Olivier Harmant

Pour contacter la rédaction: cliquez ici Devenez "la start-up de la semaine" : faites-vous connaitre! Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This