Actualité

Jean-Bernard Lévy claque la porte de Vivendi

Selon les informations du Figaro publiées ce jeudi 28 juin, Jean-Bernard Lévy, patron de Vivendi depuis une dizaine d’années, quitte le groupe. Une décision qui aurait été prise à la suite de « divergences stratégiques » l’opposant à Jean-René Fourtou, actuel président du conseil de surveillance du groupe, précise le quotidien.

Le départ du patron du directoir de Vivendi devrait être officialisé ce soir lors d’un conseil d’administration qui se tiendra à 17 heures. Jean-François Dubos chez Vivendi et Stéphane Roussel chez SFR, devraient ainsi remplacer respectivement et de manière transitoire Jean-Bernard Lévy.

En effet, à la suite de la démission de Frank Esser, en mars dernier, Jean-Bernard Lévy avait également pris la direction de SFR. Michel Combes, patron de Vodafone Europe, devait quant à lui reprendre les rênes de l’opérateur téléphonique le 1er août prochain. Une passation qui vient donc d’être chamboulée par l’annonce de ce départ. Le Figaro affirme ainsi que Stéphane Roussel, actuel DRH de Vivendi, sera nommé de façon transitoire PDG de SFR.

Parmi les dissensions évoquées par le site d’information : des désaccords autour du futur scénario que devrait choisir le groupe. A savoir : « rester tel quel, vendre des actifs et se recentrer sur un pôle télécoms, ou bien sur un pôle contenus. »

Un virage stratégique présenté comme nécessaire compte tenu de l’actualité boursière du groupe. En effet, le cours du titre stagne actuellement autour des 13 €, valeur observée il y a une dizaine d’années lorsque Vivendi était fortement endetté.

Tags

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Jean-Bernard Lévy claque la porte de Vivendi
YouTube
Face au boycott, Facebook, Twitter et YouTube acceptent de réguler les contenus nocifs
Malgré son éviction par Apple et Google, Fortnite génère toujours plus de revenus
[DECODE Brésil] La FinTech et l’e-commerce défient la pandémie en Amérique latine
Gate Watcher : « Chaque pays européen souhaite avoir son industrie de la cybersécurité »
Comment Welcome at Work! a vu les besoins en animation des bureaux changer avec la crise
Gleamer
MedTech: Gleamer boucle un tour de table de 7,5 millions d’euros mené par XAnge
Copy link