ActualitéTech

Jukeboard sonne le retour du juke-box version 2.0

Lancée par la start-up nantaise Smart Pixel, Jukeboard est une application permettant à ses utilisateurs de choisir la musique diffusée dans le bar ou restaurant où ils passent la soirée.

jukeboard-5

Présente sur la plateforme de crowdfunding Ulule.com, où elle a pour l’instant rassemblé 1355€ sur les 7500€ nécessaires, Jukeboard permet à ses utilisateurs de classer les établissements à proximité selon leurs styles musicaux, d’ajouter une musique à la playlist diffusée et d’interagir avec les autres utilisateurs présents.

Au lieu de mettre une pièce dans le vénérable tourne disque, les utilisateurs de Jukeboard achètent des « packs de diffusion » pour 20 cents minimum et ont intégralement accès aux bases de données de Deezer ou Spotify.

Pour les barmans et restaurateurs, qui devront quant à eux souscrire à un abonnement mensuel, Jukeboard propose un portail Web d’où ils garderont le contrôle de l’ambiance musicale de leur établissement. Avec la garantie que l’application rejettera les musiques ne respectant pas le style des lieux ou qui passent trop souvent et créera automatiquement, en cas de silence, une playlist pour éviter que votre soirée salsa ou disco ne prenne un coup de blues.

Le portail Web et l’application iPhone Jukeboard sont pour l’instant en version bêta, en attendant l’arrivée des versions Android et Windows Phone.

jukeboard-43

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.

Un commentaire

Bouton retour en haut de la page
Jukeboard sonne le retour du juke-box version 2.0
Cybersécurité: Londres appelle à une coalition internationale face à la menace d’acteurs étatiques
EdTech: Engageli lève 33 millions de dollars auprès de Maveron et Educapital
Amazon gagne en justice contre l’UE au sujet de ses rabais fiscaux au Luxembourg
Vinted lève 250 millions d’euros pour conquérir l’Europe
Tesla chute en Bourse, souffrant de chiffres de ventes décevants en Chine
E-santé: Aga Care lève des fonds pour développer son coach virtuel de bien-être