ActualitéLes levées de fondsParisTech

Julie Desk lève 600 000 euros pour organiser automatiquement vos rendez-vous

Le montant

Julie Desk, une start-up qui développe un outil d'assistant virtuel, vient de lever 600 000 euros auprès de Side Capital, un fonds d'investissement lancé en janvier par plusieurs personnalités du Web français.

Le concept

Lancée en 20105, la start-up Julie Desk développe un service virtuel d'organisation des tâches. Il peut s'agir de fixer des rendez-vous, d'ajouter, annuler ou reporter des événements dans un agenda. Pour cela, l'utilisateur doit inscrire, lors de l'envoi d'un e-mail, une adresse courriel en copie qui analyse les informations contenues afin d'organiser le rendez-vous selon les disponibilités de chacun. L'événement est ensuite ajouté automatiquement à l'agenda.

Fondée par Julien Hobeika (CEO), Nicolas Marlier (CTO) et Guillaume Michiels (CPO), trois anciens de l'école Polytechnique, Julie Desk revendique déjà plusieurs clients, comme Leetchi, Withings, ou encore le Numa et LaFourchette. Le modèle économique repose sur la vente de licences mensuelles.

«Notre ambition est que Julie Desk soit un acteur clé de la nouvelle révolution des interfaces homme-machine : inéluctablement les interfaces graphiques telles que nous les connaissons disparaîtront pour laisser place à une interaction avec la machine uniquement basée sur du langage naturel», déclare Julien Hobeika.

Le marché

Avec ce nouvel investissement, Julie Desk souhaite recruter des développeurs ainsi que des data scientist. La société veut également renforcer ses pôles commerciaux et marketing. «Cette levée va nous permettre d’accélérer notre développement technologique et commercial», déclare Julien Hobeika.

Fondateurs : Julien Hobeika, Nicolas Marlier et Guillaume Michiels

Création : 2015

Siège social : Antony (92)

Activité : outil d'assistance virtuelle

Financement : 600 000 euros levés en mars 2016

Crédit photo: Fotolia, banque d'images, vecteurs et videos libres de droits
Bouton retour en haut de la page
Julie Desk lève 600 000 euros pour organiser automatiquement vos rendez-vous
Suite au soutien de Bruno Lemaire et de l’Elysée, Christel Heydemann devrait être nommée à la direction d’Orange
Stéphane Richard pourrait rester en poste jusqu’à la nomination de Christel Heydemann à la tête d’Orange
Collect, la nouvelle startup BtoB d’Alex Delivet pour vous aider dans la gestion de documents
[Série A] Sastrify lève 15 millions de dollars auprès de FirstMark Capital
Elyze, le « Tinder » de la présidentielle ne conserve plus les données des utilisateurs
Investissements
Licornes françaises: où sont les femmes?