ActualitéLes levées de fonds

Just Eat, actionnaire d’Alloresto, vise une introduction en bourse à Londres

La société espère lever 100 millions de livres…

just-eatSpécialisé dans la commande de plats en ligne auprès de restaurants, le Britannique Just Eat a confirmé au Financial Times son intention de s’introduire en bourse pour lever 100 millions de livres (119 millions d’euros, ndlr). Une telle opération constituerait la plus importante offre publique pour une start-up de Tech City – l’incubateur londonien basé dans le centre et l’Est de la ville – et valoriserait l’entreprise pour un montant compris entre 700 millions et 900 millions de livres (836 millions et 1,07 milliards d’euros, ndlr).

Fondé en 2001, Just Eat est l’un des plus grands acteurs de la livraison de plats à domicile et revendique couvrir plus de 36 000 restaurants pour plus de 7 millions de clients. Initialement créé au Danemark, c’est en 2006 qu’il a débarqué au Royaume-Uni qui est devenu depuis son principal marché au point d’y installer son siège social. 1,3 million de Britanniques auraient ainsi téléchargé son application selon ses chiffres.

Le géant de la restauration à domicile s’est ensuite étendu avec de nombreuses filiales en Europe et au Canada, jusqu’à couvrir 13 pays aujourd’hui. En France, il a pris des parts dans Alloresto en 2012. Il s’est implanté pour la première fois en Asie avec l’ouverture d’une plateforme indienne en novembre dernier.

Classé 149e dans le dernier classement Deloitte Technology Fast 500 EMEA – qui évalue les sociétés technologiques à forte croissance – Just Eat a enregistré un peu moins de 60 millions de livres de chiffres d’affaires (un peu moins de 72 millions d’euros, ndlr) et affirme apporter 700 millions de livres de revenus à l’ensemble de ses enseignes partenaires.

Olivier Harmant

Journaliste chez FrenchWeb - DECODE.MEDIAPour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
Just Eat, actionnaire d’Alloresto, vise une introduction en bourse à Londres
Cumul.io lève 3,5 millions d’euros auprès d’Axeleo Capital, LRM et SmartFin
Facebook
États-Unis: après les élections, Facebook reste confronté à la désinformation à grande échelle
Données: comment l’UE veut faire de l’Europe un centre d’innovation rivalisant avec les États-Unis et la Chine
Face à la contrefaçon, Amazon lance son programme IP Accelerator pour les PME européennes
Nicolas Brusson (BlaBlaCar) : « Le covoiturage peut absorber 90% de la demande de gare routière »
Pourquoi Dassault Systèmes met la main sur la startup américaine NuoDB