AcquisitionActualitéArts et CultureAsie

Kakao, le «WhatsApp coréen», débourse 1,5 milliard pour se diversifier dans le streaming musical

Kakao Corp, l'entreprise qui édite KakaoTalk, la populaire application de messagerie instantanée en Corée du Sud, annonce l'acquisition de Loen Entertainment, le groupe derrière MelOn, la principale plateforme de musique en téléchargement et en streaming dans le pays. L'opération, qui porte sur 76,4% du capital, est réalisée pour 1,87 trillion de wons sud-coréens, soit environ 1,5 milliard de dollars.

Avec cette nouvelle acquisition, Kakao, qui était valorisé 2,4 milliards de dollars en 2014, entend poursuivre la diversification de ses revenus. Au-delà de son application phare, KakaoTalk, qui revendique plus de 100 millions d'utilisateurs, la société propose de nombreux autres services comme KakaoTaxi (réservation de véhicules), KakaoTV (vidéo) ou encore Kakao Style (e-commerce). La société a également ouvert un service de paiement mobile KakaoPay.

«La musique est l'un des types de contenu les plus aimés de l'ère mobile», déclare Jimmy Rim, le PDG de Kakao. «En combinant les diverses plateformes et services de contenus de Kakao, ainsi que ceux de Loen, nous nous attendons à une importante synergie qui pourrait établir une base solide pour l'expansion mondiale», ajoute-t-il. Pour s'étendre hors de ses frontières, la société avait déjà acquis en 2014 le réseau social Path, populaire en Indonésie.

Olivier Harmant

Journaliste chez FrenchWeb - DECODE.MEDIAPour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Kakao, le «WhatsApp coréen», débourse 1,5 milliard pour se diversifier dans le streaming musical
IA: une startup lyonnaise dévoile un portique repérant les défauts des voitures en quelques secondes
Comment repenser les ressources humaines avec la relance et le numérique?
EdTech: Byju’s lève 300 millions de dollars auprès de BlackRock, Sands Capital et Alkeon Capital
Comment générer des recommandations sur Internet pour trouver de nouveaux clients?
Comet Meetings réalise un tour de table de 30 millions d’euros mené par la BPI et Pierre Kosciusko-Morizet
DECODE Retail: 3 conférences organisées avec Odile Roujol et Laurence Faguer
Copy link