Data Room

La chute d’audience de Kijiji.fr l’envoie au terminus

Pour découvrir l’actualité de la FrenchTech, et les infos à ne pas manquer directement dans votre boite mail à 15h tous les jours, cliquez ici

A l’instar de sa maison mère qui avait décidé d’intégrer dans eBayClassifieds.com les petites annonces de Kijiji, eBay France a décidé de mettre fin à l’aventure en France. Les comptes des utilisateurs utilisant les services de Kijiji.fr seront donc transférés sur eBay.fr

Il faut dire que Kijiji.fr n’a jamais réussi à se développer en France, encore moins faire face à son concurrent LeBonCoin.fr

Comme l’annoncait Sud34, « de nombreux sites d’annonces se sont empêtrés dans la complexité pour trouver et mettre en ligne les petites annonces. Conséquence ces sites ont été boudés par les internautes qui préfèrent simplicité et efficacité. » (…) « Kijiji n’est le seul a être tombé dans ce piège de rajouter tout un tas de question diverses pour insérer une annonce Vivastreet a fait de même et a été sanctionné par une baisse de fréquentation au profit du boncoin.

LeBonCoin demande un mot de passe pour confirmer son annonce pour Vivastreet il faut cocher des cases et donner le code fourni par le site pour valider l’annonce et cela change tout. »

Suivez moi

5 commentaires

  1. LeBonCoin reste pourtant un site mal foutu, très austère et à l'équipe de développement peu réactive / forte de proposition. Rien de bien nouveau depuis 2 ans pour ce site, à part une version optimisé iphone (qui arrive un peu tard quand même…)

    Mais il a bénéficié d'un nom de domaine parfait pour le bouche à oreille et son côté un peu site amateur fait sous frontpage 2000 dans un grenier apparait en France comme un truc ultra-communautaire auquel on fait plus facilement confiance qu'un mastodonte du milieu qui va surement nous prendre tout notre argent. Le pouvoir du moche en somme… :)
    Mais le moche ça va un temps, le manque de fonctionnalités de base aussi … et son absence sur les réseaux sociaux en fait pour moi un colosse aux pieds d'argile en zone inondable.

    le nom Kijiji est pour le coup illisible, imprononçable après deux verres, sonne ridicule, et son interface faisait pro … sans l'être. On clair, il n'est plus, et on est pas fâché.

  2. Assez d'accord avec Remi, le Bon Coin ou Vivastreet sont des "fourre tout" du Web, payé par les annonceurs
    qui tentent de se faire une place au soleil dans leur spécialité et qui favorisent le développement de ce type d'offres.
    Dans certains domaines d'activité, il faut rester sérieux, ok pour les annonces de voitures, d'objets d'occasion divers mais quand il s'agit comme pour nous , d'immobilier commercial et professionnel, comment faire face à un géant qui pourtant
    -propose des fonctionnalisés d'un autre temps
    -des descriptions approximatives, orthographiées maison
    Nous pensons, pas forcément objectivement, que ce genre ne tire pas le Web vers le haut
    Peut-être la limite arrivera bientôt…

  3. J’aimais ce site car on pouvait mettre plusieurs photos et c’était gratuit. Pareil pour vivastreet. Pas sur leboncoin. Dommage que kijiji disparaisse.

Bouton retour en haut de la page
La chute d’audience de Kijiji.fr l’envoie au terminus
[Livre blanc] Tendances des apps mobiles en 2022 : Analyse mondiale de la performance des apps
[Livre blanc] L’avenir du design est entre vos mains
[Livre blanc] Le podcast, créateur de valeur
[Livre Blanc] La montée du consumérisme responsable : les enjeux pour les retailers
[Étude] L’indispensable expérience client hybride
Le Top 2022 des ESN qui recrutent dans le numérique
Ads Blocker Image Powered by Code Help Pro

Votre adblocker bloque votre acces a FrenchWeb.Fr



Depuis 14 ans, FrenchWeb vous propose chaque jour des contenus sur la FrenchTech. Nous diffusons rarement des publicités et ne collectons pas la moindre information sans votre consentement.

Les adblockers empechent votre acces a FrenchWeb. Pour y acceder, nous vous recommandons de nous ajouter a votre liste de sites autorisés.

Merci et bon surf!

Richard Menneveux, fondateur de FrenchWeb.fr et CEO de DECODE.Media