Business

Hi-Media chute de 26% suite à un avertissement sur ses résultats

Mauvaise passe pour l’une des stars de l’Internet français, Hi Media, la société dirigée par Cyril Zimmermann vient d’accuser une chute de 26% sur Euronext hier suite à un avertissement sur ses résultats. Ces derniers initialement prévus à 16 millions d’euros, ne devraient pas dépasser les 10 millions alors que le chiffre d’affaires de la société au cours du 1er semestre progresse de 46,3% à 108,6 millions d’euros

Cyril Zimmermann commente ses résultats: « L’activité de notre groupe continue à croître très fortement. Les marchés sur lesquels nous sommes positionnés abordent un nouveau cycle de croissance prometteur tiré notamment par les montées en puissance des nouvelles technologies d’optimisation des inventaires publicitaires et du mobile comme support publicitaire et outil de paiement. Devant l’ampleur des défis et des opportunités qui s’offrent à Hi-media nous avons décidé au deuxième trimestre de remettre à plat certains éléments de notre organisation quitte à ce que cela grève sensiblement la rentabilité de l’exercice en cours.»

Concernant Hi-media Advertising, la croissance est de 5% mais certains pays sont plus attentistes. A l’international, le Groupe a enregistré de bonnes performances en Italie et en Belgique mais des résultats très décevants aux Pays Bas et en Allemagne. Ceci a conduit à des changements de management et à des réorganisations d’ampleur sur le deuxième trimestre avec des conséquences importantes sur la rentabilité de ces deux entités.

Cyril Zimmermann prévoit d’accélérer le déploiement partout en Europe de l’offre de marketing à la performance qui a été lancée avec succès en France au mois d’avril. Des équipes dédiées seront recrutées dans chaque pays afin de profiter de l’essor de ce segment.

Hi-media Payments enregistre une accélération de sa croissance (+21%) sur le premier semestre. Il est alimenté par les activités internationales et par le dynamisme du segment des jeux vidéo en ligne qui représentent la principale industrie cliente de la société. Le mode de paiement par mobile (Premium SMS) est le mode de paiement le plus dynamique.

Hi-media Publishing souffre de l’essoufflement du marché publicitaire avec une chute de 22% par rapport au premier semestre 2009 pour 6,1 millions d’euros de chifffre d’affaires. Si la thématique autour du jeu vidéo continue à croître en audience et à dégager une très forte rentabilité, les autres sites francophones affichent des performances financières médiocres et ont fait l’objet d’une restructuration. Par ailleurs, l’audience de Fotolog s’effrite et le site a été affecté par un nouveau déclin des revenus générés par les liens sponsorisés ainsi que par l’évolution difficile du marché publicitaire espagnol. Les effectifs du site ont été réduits à la fin du semestre et un rapatriement des principales fonctions des Etats-Unis vers la France va être entrepris pendant la deuxième moitié de l’année afin de dégager des synergies de coûts.

Tags

Richard Menneveux

CEO @AdsVark Media Pour contacter la rédaction, cliquez ici / Devenez "la start-up de la semaine" : faites-vous connaitre! / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This