ActualitéBusinessEuropeFinTech

La néobanque d’Orange verra le jour le 2 novembre

Son lancement était attendu, il est désormais officialisé. Orange Bank, la banque 100% mobile d’Orange, sera lancée le 2 novembre prochain. Stéphane Richard a annoncé la nouvelle à son conseil d’administration ce lundi 2 octobre octobre avant d’officialiser la nouvelle sur son compte Twitter ce mardi 3 octobre. «Rendre l’innovation accessible à tous, c’est notre mission depuis toujours. Rendez-vous le 2 novembre avec Orange Bank pour continuer l’histoire !», a déclaré le patron du premier opérateur français sur le réseau social à l’oiseau bleu.

Initialement, la néobanque d’Orange devait être lancée le 6 juillet dernier, mais des bugs de l’application mobile avaient finalement conduit à son report à la rentrée. Durant l’été, l’opérateur français a ainsi peaufiné son nouveau produit en multipliant les tests auprès de 2 000 salariés du groupe. En lançant Orange Bank avec quatre mois de retard, l’opérateur français évite toutefois de faire de l’ombre à ses offres promotionnelles de Noël pour ses abonnements à la fibre et ses forfaits mobiles. La période des fêtes de fin d’année permet en effet à Orange de réaliser un quart de ses ventes annuelles en boutique.

400 000 clients en 2018, 2 millions en 2024 

Dès sa première année d’exploitation, Orange entend séduire 400 000 clients pour réaliser 400 millions d’euros de chiffre d’affaires dans les services financiers en 2018. A l’horizon 2024, l’opérateur vise les 2 millions de clients. Dans un premier temps, Orange Bank proposera un compte courant avec une offre d’essai gratuite, sans frais de tenue compte ou de cotisation pour la carte de crédit. Par la suite, le groupe lancera en 2018 les prêts à la consommation et les prêts immobiliers.

En attendant le lancement officiel de son application mobile, la filiale Orange Bank, qui compte 690 salariés, a concédé une perte opérationnelle de 28 millions d’euros. Cette situation ne dérange pas outre mesure Stéphane Richard, qui s’attend à ce que la néobanque reste déficitaire lors de ses premières années d’existence. Le succès d’Orange Bank est cependant capital pour l’opérateur dans la mesure où il mise sur la banque mobile pour devenir un nouveau relais de croissance. Pour cela, Orange pourra compter sur 140 de ses 700 boutiques dans l’Hexagone, qui bénéficieront d’un espace dédié à la néobanque. De plus, 700 vendeurs ont été formés par l’opérateur pour faire grimper rapidement le compteur de clients souscrivant à son offre bancaire. En France, Orange compte 27 millions de clients sur mobile, ce qui peut lui offrir une force de frappe considérable.

Les ambitions d’Orange dans la banque en ligne ne sont pas nouvelles. En effet, l’opérateur a déjà lancé Orange Money, service de transfert d’argent et de paiement mobile, sur le continent africain dès 2008. A ce jour, Orange revendique 30 millions d’utilisateurs sur ce service. Toujours dans ce secteur, l’opérateur historique a également lancé Orange Finanse, un service bancaire exclusivement sur mobile, en Pologne, en octobre 2014. Orange Bank devrait ainsi s’inscrire dans la logique de sa grande soeur polonaise.

Tags

Maxence Fabrion

Journaliste chez Adsvark Media / FrenchWeb - We Love Entrepreneurs

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This