AcquisitionActualitéEuropeFinTechTech

Orange va ouvrir une banque 100% mobile

Alors qu'Orange serait en discussions avec Bouygues Telecom en vue d'une potentielle acquisition, le premier opérateur de France souhaite se lancer sur un tout autre marché : la banque. Le groupe français a annoncé être entré en négociations exclusives avec Groupama en vue d'un rachat à hauteur de 65% de sa filiale Groupama Banque.

L'ambition serait de créer «Orange Banque», une structure 100% mobile qui s'adresserait aux clients actuels de Groupama Banque et à ceux de l'opérateur. L'offre devrait couvrir les services bancaires du quotidien, tout comme les produits d'épargne, les crédits et l'assurance. Le projet devrait voir le jour dès 2017 en France avant d'être lancé dans d'autres pays européens comme l'Espagne ou la Belgique.

400 millions d'euros de CA visés en 2018

«Orange bénéficie d'une combinaison d'atouts essentiels et uniques pour réussir le lancement d'une banque innovante 100% mobile : une marque forte incarnant des valeurs clés comme la sécurité et la fiabilité, un solide réseau de distribution, et surtout la confiance de 28 millions de clients», déclare Stéphane Richard, le PDG d'Orange. Les ambitions d'Orange était déjà connues. En mars, lors de la présentation de son plan stratégique « Essentiels2020 », le numéro 1 du groupe avait déjà indiqué sa stratégie de diversification, notamment dans le secteur bancaire.

Ce sera désormais plus rapide avec l'acquisition de Groupama Banque qui dispose déjà des licences bancaires requises et d'une base de 533 000 clients. Une activité que souhaite accélérer Stéphane Richard. Alors que Groupama Banque a réalisé un chiffre d'affaires de 154 millions d'euros en 2014, l'objectif d'Orange est de porter cette activité à 400 millions d’euros d'ici à 2018. Pour y parvenir, l'opérateur télécom pourra notamment s'appuyer sur son son important réseau de boutiques physiques en France tout comme celles de Groupama et de Gan.

Accélération des banques sur le mobile

Orange et Groupama Banque veulent également parier sur le développement d'une offre distinctive des banques historiques. «L’avance technologique d’Orange et la généralisation des mobiles vont permettre d’aller beaucoup plus loin et beaucoup plus fort pour créer une banque totalement conçue à partir des usages avec la fluidité que permet la technologie d’aujourd’hui», déclare Thierry Martel, directeur général de Groupama.

En Europe, d'autres acteurs s'intéressent de près à la banque sur mobile. Le groupe bancaire espagnol BBVA a récemment investi plus de 60 millions d'euros dans la start-up britannique Atom. Cette dernière développe une banque entièrement pensée pour les smartphones, de l'inscription à la gestion des comptes.

Tags

Olivier Harmant

Pour contacter la rédaction: cliquez ici Devenez "la start-up de la semaine" : faites-vous connaitre! Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This