ActualitéAmérique du nordBourseBusinessHR TechInvestissements

La plateforme de Freelances Upwork pourrait lever jusqu’à 172 millions de dollars en Bourse

  • Upwork, la plateforme américaine dédiée aux freelances et dirigée par l’entrepreneur français Stéphane Kasriel, a fixé les conditions de son introduction en Bourse.
  • Upwork souhaite se lancer sur le Nasdaq et proposer 12,3 millions d’actions au prix de 12 à 14 dollars chacune. La plateforme basée dans la Silicon Valley pourrait ainsi lever jusqu’à 172,2 millions de dollars.
  • Upwork compte autour de 375 000 travailleurs indépendants sur sa plateforme et 475 000 clients pour une présence dans 180 pays. Coté performances, l’entreprise a enregistré un chiffre d’affaires de 202,6 millions de dollars au 1er semestre 2018, contre 164,4 millions de dollars au même semestre de 2017, soit une augmentation de 28 %.
  • Face à l’évolution du marché du travail, les plateformes qui proposent de mettre en relation des travailleurs indépendants et des entreprises se sont multipliées. On peut citer l’entreprise australienne freelancer.com ou encore l’israélienne Fiverr, qui considérerait aussi une entrée en Bourse. Cela, sans oublier le Français Malt qui a débuté son expansion internationale l’année dernière. L’entreprise revendique plus de 40 000 clients et 90 000 indépendants sur sa plateforme.
Tags

Innocentia Agbe

Journaliste @FrenchWeb.fr et @LeJournaldesRH. Merci d'adresser vos communiqués de presse et informations à redaction.frenchweb@decode.media
La plateforme de Freelances Upwork pourrait lever jusqu’à 172 millions de dollars en Bourse
Comment Quibi veut devenir l’alternative principale à Netflix sur mobile
HR Tech : la fusion de Kronos et Ultimate Software fait naître un nouveau géant sur le marché
Startups françaises: l’argent investi par les fonds ne donne toujours pas de sorties significatives
Google
Rachat de Fitbit par Google: le régulateur européen s’inquiète pour les données personnelles
[DECODE FoodTech] Deliveroo Editions: quel est l’impact des «dark kitchens» sur la restauration ?
[DECODE] Ce que dit la tribune de Mark Zuckerberg sur la stratégie adoptée par Facebook
Copy link