ActualitéStartupStartup du jour

[La start-up du jour] BnbSitter, le concierge des locations entre particuliers

[toggle]
[toggle_item title = »Faites nous connaitre votre startup! »] Pour nous faire découvrir votre startup et devenir la startup de la semaine sur FrenchWeb et BFM radio dans l’atelier numérique, cliquez ici[/toggle_item]
[/toggle]

Biagio Tumino l’assure : son site de conciergerie n’a rien à voir avec Airbnb. Pas de partenariat, pas de rachat en vue, rien, si ce n’est tout de même une petite histoire.

L’an dernier, B. Tumino part à Rio avec son ami et co-fondateur du site Piero Cipriano. Sur place, ils sont logés dans un appartement loué via Airbnb. L’accueil est compliqué, le propriétaire pas sur place, et l’appartement pas tout à fait comme dans l’annonce. Les deux adeptes d’économie collaborative sont déçus.

Et c’est pour éviter ce genre de désagréments à d’autres touristes qu’à leur retour à Paris, ils créent Bnbsitter.com. La conciergerie est spécialement dédiée aux utilisateurs des sites de location entre particuliers, hôtes comme touristes. Moyennant finance, elle propose aux propriétaires qui ne peuvent pas le faire d’envoyer quelqu’un pour accueillir les locataires et s’occuper de l’appartement avant et après leur passage. Du jobing en somme.

Capture d’écran 2013-08-29 à 10.42.13

Un marché de niche? Pas tout à fait à en croire B. Tumino. Selon lui, les études de marché rendues publiques par Airbnb montrent que 23 000 à 25 000 logements sont loués via des sites de particulier à particuliers, rien qu’à Paris. Il n’est pas le seul à y voir un potentiel. BNB Sitter réalise une levée de fonds au printemps 2013, à laquelle participent Frédéric de Bourguet (Colocation.fr), Laurent Benhamou (de Monelib) et Bertrand Dufour (Bricokasion.fr).

Les mêmes qui ont investi dans Sejourning, une start-up française de location entre particuliers, avec laquelle Bnb envisage de créer un partenariat. De quoi étoffer le business model du site. Pour le moment, il consiste à prélever une commission de « 20 à 30% » sur la mise en relation payante entre propriétaires et bnb sitters.

Ceux-ci sont pour l’instant une petite cinquantaine… de Parisiens. Une limite géographique, imposée pour l’instant par ce qui différencie Bnbsitter des autres sites de jobing, d’après B. Tumino : la formation des jobers, réalisée avant chaque envoi en « mission », dans la capitale.

[toggle]
[toggle_item title = »Faites nous connaitre votre startup! »] Pour nous faire découvrir votre startup et devenir la startup de la semaine sur FrenchWeb et BFM radio dans l’atelier numérique, cliquez ici[/toggle_item]
[/toggle]

Tags
atelier-platform

La rédaction

Pour contacter la rédaction, cliquez ici / Devenez "la start-up de la semaine" : faites vous connaitre! / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This