ActualitéStartupStartup du jour

[La start-up du jour] Mobeye: tout savoir sur son point de vente par une communauté de consommateurs

[tabs]
[tab title= »La startup du jour »] Chaque jour, FrenchWeb met en avant une nouvelle startup, et en sélectionne une chaque semaine, pour être la startup de la semaine dans l’émission « l’atelier numérique-BNP Paribas » sur BFM Radio. Vous êtes le fondateur d’une start-up de moins de deux ans, dont nous n’avons jamais parlé? Faites vous connaitre!
[/tab]
[/tabs]

Mobeye propose aux entreprises les services de consommateurs rémunérés pour relever des informations en magasin.

La startup à l’origine de cette application a été fondée en mars 2013, par une équipe de 4 personnes :

  • Augustin Rudigoz, le CEO-ingénieur passé par Coca-Cola et un premier projet entrepreneurial
  • Aymeric Porte, qui a travaillé dans l’audit au Luxembourg et au Chili
  • Aymeric Bérenger, ingénieur ayant une première expérience entrepreneuriale dans l’événementiel
  • Benjamin Toueg, ingénieur Polytechnique spécialisé dans le web depuis plusieurs années.

Quatre mois plus tard, en juillet 2013, Mobeye est disponible sur l’AppStore. Le CEO, Augustin Rudigoz revient pour Frenchweb sur les moments forts de l’aventure :

Comment avez vous eu l’idée de votre société?

Augustin Rudigoz : L’idée de Mobeye nous est venue petit à petit dans notre cursus à l’ESCP Europe, dont la spécialité était « innover et entreprendre ». Pour vraiment mener le projet à bien, il nous a fallu plusieurs semaines de brainstorming et de cadrage du projet, entre nos affinités dans le web et nos expériences respectives dans le commercial et le marketing.

A quel besoin/problème apportez vous une réponse?

Augustin Rudigoz : A l’heure où l’information transite toujours plus rapidement, les entreprises n’avaient jusqu’à présent aucun moyen de collecter un grand nombre de données géographiquement espacées de manière simple et très rapide. Mobeye leur fournit donc un outil pour connaitre rapidement la situation réelle en points de vente. La fiabilité des données est apportée à la fois par la géo-localisation et la prise des photos de nos utilisateurs, mais aussi par la vérification en interne chez Mobeye des retours utilisateurs avant de les transmettre au client.

Comment gagnez-vous de l’argent?

Augustin Rudigoz : Notre business est très classique : nous disposons d’une communauté rémunérée pour remonter des informations à nos clients; nous prenons une commission au passage constituée des frais fixes et techniques, du coût de vérification des informations et de notre marge.

Qui sont vos compétiteurs?

Augustin Rudigoz : Plusieurs acteurs sont présents à San Francisco, notamment Gigwalk et Easyshift. En France, nous sommes proches de clic&walk mais nos positionnements ne sont pas tout à fait identiques : il ne s’agit pas tant de donner son avis sur un produit que de donner les informations demandées, lesquelles passent ensuite par Mobeye qui vérifie et transmet (ou non) au client.

A quoi ou quelles sociétés vous compare-t-on par erreur?

Augustin Rudigoz : Aux sociétés qui gèrent des panels de consommateurs et de grandes études terrains. Mobeye est un service très opérationnel qui intervient pour une opération commerciale ou marketing ad hoc. L’intérêt réside dans la rapidité de collecte plutôt que l’analyse approfondie. Notre communauté n’effectue jamais le relevé de 50 produits dans un même point de vente, nous ne mesurons pas les parts de linéaires ou autre distribution valeur… ce qui est le travail de base de ces sociétés.

Quels ont été les périodes les plus sensibles dans votre développement?

Augustin Rudigoz : L’une des périodes les plus sensibles a été de sortir du « problème de la poule et de l’oeuf » : il faut une communauté pour réaliser des missions VS il faut des missions pour créer une communauté ! Cette période a été éprouvante.

Comment y avez-vous fait face?

Augustin Rudigoz : En s’entourant de mentors, ce qui nous a permis de ne jamais baisser les bras. Pour susciter l’intérêt et montrer celui de notre solution à nos premiers clients, nous sommes allez nous-mêmes prendre des photos des marques ciblées dans les points de vente près de chez nous, et avons envoyé des « rapports » aux personnes concernées chez nos prospects en soulignant les soucis constatés (rupture produit, publicité sur lieu de vente mal achalandée, concurrence forte…)

Quel est votre principal atout?

Augustin Rudigoz : Notre complémentarité. A quatre, nous couvrons toutes les compétences nécessaires en interne, y compris la partie technique, ce qui nous permet d’être très réactifs aux besoins clients.

Quel est le meilleur conseil que l’on vous ait donné et par qui?

Augustin Rudigoz : « Ne perds jamais de temps à faire quelque chose sans raison commerciale concrète ». C’est un des conseils que l’on a reçu des directeurs du MS Innover et Entreprendre de l’ESCP ( Eric Pesnel et Marc Fournier). C’est vraiment quelque chose que l’on applique tous les jours et qui nous a permis d’avancer très vite ! Par exemple pour le côté technique, on a beaucoup d’idées et d’améliorations qu’on souhaiterait apporter, on aimerait aussi être présent sur Android… Le fait est que notre communauté sur iPhone est largement suffisante et qu’il y a d’autres choses sur lesquelles passer du temps.

Qui est la personnalité que vous admirez le plus et pourquoi?

Augustin Rudigoz : J’admire beaucoup Elon Musk, le cofondateur de PayPal pour sa capacité à toujours repartir sur un nouveau challenge. Là où beaucoup d’entrepreneurs marquent une entreprise de leur empreinte,  Elon le fait pour une multitude de projet toujours plus ambitieux : l’aventure Tesla Motors en est un bel exemple. Ses projets d’hyperloop et de spaceX sont passionnants.

[tabs]
[tab title= »A propos de Mobeye »]

  • Fondateur : Augustin Rudigoz, Aymeric Porte, Aymeric Bérenger, Benjamin Toueg
  • Création : mars 2013, disponible sur l’appstore depuis juillet 2013
  • Montant de financement : 35k€ (apport, gains de concours, prêts)
  • Investisseurs : Aucun
  • Nombre de salariés : 2
  • Chiffre d’affaires : NC

[/tab]
[/tabs]

Tags
Microsoft Experiences les 3 et 4 octobre 2017

La rédaction

Pour contacter la rédaction, cliquez ici / Devenez "la start-up de la semaine" : faites vous connaitre! / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

2 thoughts on “[La start-up du jour] Mobeye: tout savoir sur son point de vente par une communauté de consommateurs”

  1. « nous sommes allez nous-mêmes prendre des photos »
    Nous sommes allés.
    Longue vie aux jeunes entrepreneurs fertiles en idées !

  2. Cet article m’a fait beaucoup rire, ayant moi même lancé ce même type de service aux Etats-Unis il y a deux ans. Surtout que le nom est assez similaire : getmobee.com
    Bon courage à eux!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This