ActualitéStartupStartup du jour

La start-up du jour : SoSav, les guides pour réparer ses produits high-tech soi-même

[tabs]
[tab title= »La startup du jour »] Chaque jour, FrenchWeb met en avant une nouvelle startup, et en sélectionne une chaque semaine, pour être la startup de la semaine dans l’émission de l’atelier BNP Paribas sur BFM Radio. Vous êtes le fondateur d’une startup de moins de 2 ans, dont nous n’avons jamais parlé? Faites vous connaitre!

[/tab]
[/tabs]

SoSav permet, via des guides en ligne, de réparer son smartphone, sa tablette par exemple soi-même.

Son créateur, Mikael Thomas est un grand passionné d’informatique, qui fait ses premières armes dans le monde du warez dans les années 2000. Après des études d’e-commerce, il monte — à 21 ans — sa première entreprise, une agence de référencement. Il devient ensuite consultant SEO pour quelques grands sites web français et crée finalement en 2011 sa première boutique en ligne d’accessoires-iphone.info. En mars 2013, avec l’arrivée de son associé Sébastien Cornec, l’e-boutique devient Sosav.fr. Entretien.

Comment avez vous eu l’idée de votre société?

Mikael Thomas : Il y a 2 ans, j’ai connu une mésaventure que beaucoup d’autres Français ont déjà connu, j’ai cassé l’écran de mon iPhone. N’ayant ni le budget ni l’envie de le faire réparer, j’ai souhaité le réparer moi-même. Après de nombreuses heures d’errances entre vidéos et forums, ça a fait « tilt ».

Il fallait créer un service professionnel qui explique aux internautes comment réparer leurs smartphones, tablettes tactiles, consoles de jeux, ordinateur ou même l’électroménager.

A quel besoin/problème apportez vous une réponse?

Mikael Thomas : Aujourd’hui, la majeure partie des pannes ou casses arrivant sur nos smartphones, tablettes, consoles ou même petit ou gros électroménager peuvent être réparées par tous. Avec de bonnes explications la grand-mère du Cantal pourrait le faire !

Nous proposons déjà gratuitement plus de 200 guides de réparations expliquant pas à pas et en images comment réparer ces produits. Notre but est de rendre la réparation facile et accessible. En relation étroite avec ces guides, nous proposons toutes les pièces détachées et outils nécessaires pour mener à bien la réparation.

Comment gagnez vous de l’argent?

Mikael Thomas : Nous gagnons aujourd’hui de l’argent grâce à la vente de pièces détachées et d’outils.

Qui sont vos compétiteurs?

Mikael Thomas : Nous avons pour le moment un compétiteur situé aux Etats-Unis. En France et en Europe nous sommes également en compétition directe avec toutes les boutiques en ligne de ventes de pièces détachées pour smartphones et consoles.

A quoi ou quelles sociétés vous compare t on par erreur?

Mikael Thomas : On nous compare parfois aux réparateurs de smartphones et tablettes de tactiles. Alors que nous souhaitons réellement nous démarquer de ces professionnels en faisant rentrer le bricolage « DIY » dans tous les foyers et pousser les internautes à réparer eux-mêmes.

 Quels ont été les périodes les plus sensibles dans votre développement?

Mikael Thomas : Il y a eu une période très sensible, lorsque nous avons choisi de changer de concept et de nom en fin d’année dernière. A l’époque nous étions une simple boutique en ligne, ne proposant encore aucun guide de réparation. Changement de nom dit changement de nom de domaine, et bien que venant pour ma part du SEO, nous avons eu beaucoup de mal à garder notre SEO ainsi que nos performances AdWords. On a mis quelques mois à s’en sortir, mais ça en valait vraiment le coup !

Comment y avez-vous fait face?

Mikael Thomas : On a tout simplement dû mettre le paquet en SEO et en SEM pour réussir à revenir à un trafic permettant de faire vivre SoSav.

Quel est votre principal atout?

Mikael Thomas : Notre capacité à trouver quasiment n’importe quelle pièce détachée. Nous avons depuis le début acquis une bonne expérience en sourcing de produit, nous permettant aujourd’hui de proposer des pièces de qualité pour quasiment n’importe quel produit électronique.

Quel est le meilleur conseil que l’on vous ait donné et par qui?

Mikael Thomas : J’ai reçu pas mal de conseils très utiles dans ma vie de jeune entrepreneur. Mais je pense que le meilleur était de bien choisir ses associés, car l’équipe est réellement la chose la plus importante dans un start-up !

Qui est la personnalité que vous admirez le plus et pourquoi?

Mikael Thomas : J’admire pas mal de personnalités de l’entrepreneuriat en France mais aussi à l’étranger, mais je pense que celle j’admire le plus est Steve Jobs. Sa capacité à changer les habitudes de consommation est pour moi un réel exemple.
[tabs]
[tab title= »A propos de SoSav »]

  • Fondateur : Mikael THOMAS
  • Création : septembre 2011 pour la première version du site, mars 2013 pour Sosav
  • Montant de financement : 6 000 € d’apport personnel
  • Investisseurs : aucun pour le moment
  • Nombre de salariés : 3
  • Chiffre d’affaires : 375 000 € pour 2012

[/tab]
[/tabs]

Tags
atelier-platform

La rédaction

Pour contacter la rédaction, cliquez ici / Devenez "la start-up de la semaine" : faites vous connaitre! / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

1 thought on “La start-up du jour : SoSav, les guides pour réparer ses produits high-tech soi-même”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This