ActualitéLes levées de fondsTechTransport

La start-up israélienne Argus lève 26 millions de dollars pour parer au «car hacking»

Pour découvrir l’actualité de la FrenchTech, et les infos à ne pas manquer directement dans votre boite mail à 15h tous les jours, cliquez ici

Le montant

La start-up israélienne Argus Cyber Security, spécialisée dans la sécurité pour les automobiles, vient de lever 26 millions de dollars (22,9 millions d’euros) auprès de Magna International, Allianz SE, SBI Group et de plusieurs investisseurs déjà présents au capital, dont Magma Venture Partners et Vertex Venture Capital.

Le concept

Fondée en 2013, la société développe une solution «prête à embarquer» pour protéger les voitures connectées contre le hacking. Sur son site Internet, Argus explique notamment avoir développé un algorithme des solutions qui analyse l’ensemble du trafic de données dans le réseau de la voiture afin de détecter un éventuel malware. Les responsables de cyber-sécurité peuvent ensuite obtenir un aperçu sur les irrégularités constatées.

«Face à la préoccupation croissante du public (…), l’industrie automobile a adopté clairement une approche proactive envers la cybersécurité. Les projets que nous avons réalisés et ceux sur lesquels nous travaillons actuellement, en collaboration avec les principaux fabricants de voitures et les acteurs de l’industrie, prouvent que la cyber-sécurité est devenue une priorité pour les décideurs clés de l’industrie», déclare Ofer Ben-Noon, cofondateur et PDG d’Argus.

Le marché

Avec ce nouvel investissement, la société souhaite financer son expansion et renforcer ses équipes. Le marché est potentiellement important puisque 420 millions de véhicules dans le monde devraient être connectés d’ici à 2018, selon une étude de l’Idate. Ce mois-ci, Jeep a rappelé 7 800 véhicules pour mettre à jour le logiciel de bord avec une version renforcée face aux éventuelles attaques informatiques.

Bouton retour en haut de la page
La start-up israélienne Argus lève 26 millions de dollars pour parer au «car hacking»
Le député MoDem Jean-Noël Barrot nommé ministre délégué au Numérique
Web3 : Comment The Sandbox a attiré plus de 300 marques dans son métavers
[Nominations] Capgemini, Teads, Linxo… Les nominations de la semaine
[Série A] Electra lève 160 millions d’euros pour déployer plus de 8 000 points de recharge d’ici 2030
[Série A] Cybersécurité : a16z mise sur l’AssurTech Stoïk pour son second investissement en France
Quelle est la recette de DL Software pour réussir sa stratégie de Build Up?

Votre logiciel antipub bloque votre accès à FrenchWeb.fr


Depuis 14 ans, FrenchWeb vous propose chaque jour des contenus sur la FrenchTech. Nous diffusons rarement des publicités et ne collectons pas la moindre information sans votre consentement.


Votre adblocker empêche d'afficher correctement votre media FrenchWeb. Pour y accèder, nous vous recommandons de nous ajouter à votre liste de sites autorisés.


Merci et bon surf!


Richard Menneveux, fondateur de FrenchWeb.fr et CEO de DECODE.Media