ActualitéInvestissementsLes levées de fondsRetail & eCommerceStartup

La start-up londonienne TransferWise séduit Peter Thiel

Il s’agit du premier investissement en Europe du co-fondateur de Paypal à travers son fonds Valar Ventures.

La start-up TransferWise, éditrice d’une plateforme en ligne d’échange de devises entre particuliers (peer-to-peer), vient de finaliser un tour de table de 6 millions de dollars, soit 4,6 millions d’euros.

Le tour de financement a notamment été emmené par le fonds Valar Ventures, dirigé par Peter Thiel (co-fondateur de Paypal) et comprend également une série de business angels et quelques actionnaires historiques.

Cette augmentation de capital porte le montant total des fonds levés par la start-up, basée dans la Tech City de Londres, à 7,35 millions de dollars, soit 5,65 millions d’euros.

Co-fondée par Taavet Hinrikus (ex-Skype) en mars 2010, la plateforme peer-to-peer se présente justement comme le « Skype de transfert d’argent ».

Aujourd’hui, la start-up compte 33 collaborateurs et entend doper le développement de son activité en ajoutant de nouvelles devises à sa plateforme et en étoffant ses équipes. Au programme également : la déclinaison locale de TransferWise en Allemagne, en France et en Espagne.

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.

Un commentaire

  1. petit retour d’expérience de transferwise: 10/10 pour moi. Transfert d’une somme non négligeable (acompte appartement) => création de mon compte Transferwise le lundi, transfert de l’argent dans ma devise le même jour, arrivé sur le compte du notaire le jeudi! Taux de change très proche du inter-bancaire… 
    Au fait: découverte de Transferwise grâce à votre article dans la newsletter FrenchWeb du 14/5, donc MERCI FRENCHWEB!!!

Bouton retour en haut de la page
La start-up londonienne TransferWise séduit Peter Thiel
Comment la FinTech suédoise Klarna veut conquérir la France
Le cloud open source, ça change quoi?
4 questions sur la pénurie de semi-conducteurs qui déstabilise l’industrie mondiale
Amazon s’est vu infliger une amende record pour non respect du RGPD
Deliveroo envisage de quitter l’Espagne, où les livreurs devront bientôt être salariés
Google
GAFAM: des résultats trimestriels à nouveau mirobolants malgré quelques nuages