ActualitéDistributionStartup du jour

La startup du jour : ChicPlace ou comment faire votre shopping à Milan (et ailleurs) depuis chez vous

[tabs]
[tab title= »La startup du jour »] Chaque jour, FrenchWeb met en avant une nouvelle startup, et en sélectionne une chaque semaine, pour être la startup de la semaine dans l’émission de l’atelier BNP Paribas sur BFM Radio. Vous êtes le fondateur d’une startup de moins de 2 ans, dont nous n’avons jamais parlé? Faites vous connaître!

[/tab]
[/tabs]

Faire votre shopping dans les boutiques les plus chics de Barcelone, de Paris ou de Milan sans même avoir à vous déplacer de chez vous, c’est la promesse que fait ChicPlace à ses clients. La startup qui a ouvert son bureau parisien en juin dernier déniche en effet toutes sortes de produits « vintage », créatifs ou issus de l’artisanat dans les plus grandes villes européennes et les commercialise sur une plateforme unique.

Le site affirme avoir regroupé à partir de 150 boutiques plus de 3 500 produits originaux disponibles sur son site. Il propose ainsi une solution aux petits commerçants disposant de boutiques physiques afin d’élargir leurs clientèles qui devient par conséquent internationale et ne se limite plus aux habitants locaux ou aux touristes. « Nous apportons aujourd’hui à ces commerçants une solution simple et efficace pour assurer la promotion de leur point de vente, et développer leurs ventes au niveau international » précise Myriam Salakdji, directrice de ChicPlace pour la France.

Pour ce faire, une équipe de « chic hunters » a été montée pour dénicher les perles rares. « Nous sélectionnons avec soin ces boutiques et leur offrons une visibilité inégalée au sein d’un univers très qualitatif« . Bien entendu, Chic Place s’occupe du marketing et de la commercialisation : commercialisation en ligne, service client, livraison…

Mais la jeune société devra compter avec le géant américain spécialiste du « vintage » et du « fait main » Etsy qui réalisait déjà plus de 895 millions de dollars (659 millions d’euros) en 2012, ainsi d’autres pure players comme A Little Market.

 

FW: Comment avez vous eu l’idée de votre société?

Myriam Salakdji : Nous adorons le shopping et voyager, Dans ces voyages, nous découvrons toujours des petites boutiques uniques de quartier, bien souvent cachées dans les ruelles des villes ou des petits villages. Une fois de retour, nous avons l’envie de repartir et de nous balader dans ces boutiques pour acheter le produit que l’on avait repéré.

Chaque voyage est marqué par le shopping cadeau pour la famille et l’entourage. Malheureusement, la plupart de ces boutiques ne vendent pas en ligne.

Delà, l’idée nous est venue: ChicPlace.com est la vitrine en ligne des commerçants européens chic et tendance de PARIS, MILAN, BARCELONE, MADRID…

ChicPlace.com a pour but de transporter les internautes dans ces petites boutiques et bénéficier ainsi d’une expérience shopping unique et nouvelle: Comme dans la rue, l’internaute repère un article en vitrine et pousse la porte de la boutique! De plus sur ChicPlace.com, l’internaute fait la rencontre du commerçant mais a également la possibilité de connaître sa philosophie, son univers, sa démarche…etc

Il s’agit d’une expérience plus personnalisée. Nous proposons un shopping original dans les plus belles villes d’Europe, sans bouger de chez soi .

FW: A quel besoin apportez vous une réponse?

Myriam Salakdji : Nous aidons les petites boutiques à dépasser les frontières. ChicPlace.com est une marketplace internationale qui permet d’acheter en ligne depuis toute l’Europe des produits uniques des petits commerces qui n’ont ni les moyens ni l’expertise pour développer leur propre e- commerce. Très éloigné du concept des ventes privées, ChicPlace.com propose des produits de saison en temps réel.

FW: Très simplement, comment gagnez vous de l’argent?

Myriam Salakdji : Notre business model est très simple. Si la boutique vend, nous gagnons aussi. En échange d’une prise en charge totale de la mise en ligne à la livraison en passant par le service client et en échange d’outils de promotion marketing, nous prenons une commission pour chaque vente. Donc, c’est du win-win.

Contrairement à d’autres marketplaces, la boutique peut référencer ces produits sur ChicPlace.com gratuitement!

FW: A quoi ou quelles sociétés vous compare t-on par erreur?

Myriam Salakdji : Le concept est assez nouveau en Europe mais il y a quelques acteurs qui sont apparus ces dernières années aux USA comme shoptiques.com ou en Angleterre notonthehighstreet.com. Chacun dans son style bien sûr. Le concept est très proche mais ChicPlace.com est le seul qui regroupe les commerces de la France, d’Espagne et d’Italie dans une seule vitrine.

FW: Quelle a été l’une des 1ere problématique dans votre développement, et comment y avez vous fait face?

Myriam Salakdji : Dans le e-commerce, la logistique est toujours le point le plus problématique: entrepôt, stocks…Pour faire face à cela, nous avons mis en place un système informatique pour que l’envoi soit très simple: les produits sont expédiés directement de la boutique chez le client. Toute la partie logistique est gérée par notre plateforme de façon très simple pour que les boutiques n’aient seulement à se charger de la préparation de la commande, nous nous chargeons de tout le reste.

FW: Sur ce marché, quel est votre principal atout?

Myriam Salakdji : Comme je disais antérieurement, notre modèle économique est nouveau.
Nous sommes le seul sur le marché à regrouper les petits commerces de France, d’Italie et d’Espagne tous dans un même style «vintage romantique».

FW: Quel est le meilleur conseil que l’on vous ai donné et par qui?

Myriam Salakdji : En tant qu’ entrepreneurs, nous avons eu beaucoup de conseils précieux bien entendu, il faut écouter tout le monde car tout conseil est bon à prendre. Peut-être que le meilleur conseil que nous ayons est celui des commerçants. Chaque jour, ils nous aident à améliorer le site. Sans eux, ChicPlace.com n’existerait pas; leurs recommandations sont donc très précieuses.

[tabs]

[tab title= »Les données clefs: »]

Fondateur: Sergi Pastor Tatje
Investisseurs: Antaï Business Angels, Befactory, et Caixa Capital Risc
Date de création: le bureau parisien a ouvert en  juin 2013
Nombre de salariés: moins de 5
Chiffres d’affaires: non communiqué[/tab]
[/tabs]

Tags
Microsoft Experiences les 3 et 4 octobre 2017

Olivier Harmant

Pour contacter la rédaction: cliquez ici Devenez "la start-up de la semaine" : faites-vous connaitre! Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

38 thoughts on “La startup du jour : ChicPlace ou comment faire votre shopping à Milan (et ailleurs) depuis chez vous”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This