ActualitéTech

279 dollars : le mini prix du nouveau Chromebook de Google et Hewlett-Packard

Google et Hewlett-Packard ont annoncé ce mardi un nouveau Chromebook de 11 pouces. Celui-ci tournera sous le système d’exploitation Google Chrome lancé en 2009 et en grande partie fondé sur le navigateur du même nom.

Rechargeable à partir d’un simple cordon à embout USB standard – tout comme la suite de produit d’Apple – pour une autonomie estimée à six heures, ce modèle devrait être commercialisé au tarif alléchant de 279 dollars pour la version classique, de quoi satisfaire les petits budgets.

Un modèle 4G devrait également voir le jour mais le prix n’est toujours pas connu.

Si le prix est effectivement attractif, ce nouvel ordinateur disponible en deux couleurs – blanc ou noir – ne devrait pas pour autant négliger la qualité puisque côté fabrication des composants de qualité, notamment du plastique durable, seront utilisés.

Niveau hardware, l’appareil disposera d’un angle de vision large de 176 degrés, d’un châssis en magnésium et sera doté d’un processeur Samsung dual-core Exynos, de 2 Go de mémoire vive et d’un disque dur de 16 Go. Cela peut certes sembler faible à première vue mais Google parie sur une utilisation (musique…) essentiellement dématérialisée où la plupart des sauvegardes et des usages se feront par le cloud. Ce nouveau Chromebook sera disponible dès novembre.

Crédit photo : Capture écran site internet Google Chromebook

Tags

Olivier Harmant

Journaliste chez FrenchWeb - DECODE.MEDIAPour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.

24 commentaires

279 dollars : le mini prix du nouveau Chromebook de Google et Hewlett-Packard
Innovation de rupture: le fonds pour l’innovation n’a rempli que 20% de ses objectifs l’an passé
En France, les levées de fonds en cryptoactifs se raréfient
[Webinar] Simplifier la gestion produit tout en respectant les contraintes légales
Health Tech : Hoppen acquiert Cineolia pour poursuivre la digitalisation des établissements de santé
Pourquoi la 5G enflamme tant les débats?
Beyoncé, nouvelle source d’inspiration pour les communicants?