ActualitéBusinessInvestissementsLes levées de fondsTech

La startup Uptime lève 7 millions d’euros pour ses cabines d’ascenseur connectées

Uptime, startup proposant de connecter les cabines d’ascenseur, a levé 7 millions d’euros auprès de Serena et de ses business angels historiques, dont Jacques-Antoine Granjon (Veepee), David Amsellem (John Paul), Yvan Wibaux (Evaneos) et Antoine Martin (Zenly). Cette opération, qui suit une levée de 1 million d’euros, puis de 2 millions d’euros en mai 2018, porte le financement total de l’entreprise à 10 millions d’euros.

Lancé en 2016 par les frères Augustin et Amaury Celier, Uptime développe une technologie de maintenance prédictive pour les ascenseurs basée sur l’intelligence artificielle. La startup propose un capteur digital adapté à tous types d’ascenseurs, qui permet de surveiller les mécanismes en permanence. Grâce à ce système, Uptime détecte les signes annonciateurs de dysfonctionnements et fait intervenir un technicien, dont le travail peut-être suivi en temps réel.

«Les pannes d’ascenseur ne devraient pas arriver si le technicien pouvait s’appuyer sur une technologie performante pour réaliser sa maintenance. Le savoir-faire de nos techniciens couplé à notre maintenance prédictive, nous permet de garantir un maximum de deux pannes par an, seuil au delà duquel nous remboursons un quart du contrat. Uptime a tenu cette promesse de réduction de pannes à 87% en 2018», a commenté Augustin Celier, cofondateur de l’entreprise.

La startup parisienne compte parmi ses clients des entreprises de l’immobilier comme Icade, Dalkia, Engie Anima, Nexity ou encore Groupama. Cette levée doit permettre à Uptime de tripler ses équipes et consolider sa technologie sur un marché concurrentiel qui compte des entreprises internationales comme la finlandaise Koné, l’américaine Otis ou la suissesse Schindler.

Uptime: les données clés

Fondateurs: Augustin et Amaury Celier
Création:
 2016
Siège social: Paris
Secteur: maintenance des ascenseurs
Marché: technologie de maintenance prédictive pour les ascenseurs
Concurrent:
Koné, Otis, Schindler 


Financement: 7 millions d’euros en octobre 2019 auprès de Serena, Jacques-Antoine Granjon (Veepee), David Amsellem (John Paul), Yvan Wibaux (Evaneos) et Antoine Martin (Zenly).

Assiya Berrima

Journaliste chez FrenchWeb - DECODE MEDIA.Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
La startup Uptime lève 7 millions d’euros pour ses cabines d’ascenseur connectées
Covid-19: des apps de traçage sont désormais interconnectées dans l’UE
[Webinar] Datavisualisation: mesure moi si tu peux
Cryptomonnaie: aux États-Unis, l’émission d’un dollar numérique prendra du temps
Nextdoor: le réseau social pour les voisins envisage une IPO de 5 milliards de dollars
Le Français Esker fait ses premiers pas boursiers aux États-Unis
Pourquoi Auchan Retail cède sa filiale chinoise à Alibaba