/ Brand Content

Laboratoire urbain, Nantes accueille les « Labs » d’innovation de grands groupes

[Contenu réalisé en partenariat avec Nantes Saint Nazaire]

A quelques jours de l’ouverture du salon Vivatech à Paris, vitrine de l’open-innovation, retour sur trois entreprises qui, séduits par l’alliage de la créativité et de l’innovation, ont choisi la métropole de Nantes pour y installer leur «lab» d’innovation.

Affaiblis d’un côté sur leurs activités traditionnelles, concurrencés de l’autre par les start-up et les GAFA, les grandes entreprises ont compris qu’elles ne pourraient pas rester dans la bataille sans renouveler leurs modèles, sans s’ouvrir sur l’extérieur. Expérimenter, se réinventer, tester des prototypes, dépoussiérer l’image de son entreprise, rendre sa marque employeur plus attractive, leurs motivations sont nombreuses pour réaliser leur transformation. Séduits par le projet urbain de l’Ile de Nantes, La Poste, le groupe Eram et Microsoft ont choisi d’y installer leur « lab d’innovation ». Ils nous expliquent pourquoi.

La Poste et sa nouvelle «Maison de l’innovation» sur l’Ile de Nantes

C’est à Nantes que le groupe La Poste ouvrira fin 2021 sa «Maison de l’innovation». Avec 1000 informaticiens aujourd’hui, la métropole nantaise représente de fait le 2e pôle de R&D de l’entreprise après la région parisienne. Répartis sur quatre sites, ils seront bientôt regroupés dans un immeuble de 15.500 m2 en plein cœur du bouillonnant Quartier de la Création sur l’Ile de Nantes et de l’écosystème numérique local. A deux pas de là, se hissent les Halles Alstom (photo ci-dessus). Anciens chantiers navals, elles ont été complètement réhabilitées pour faire vivre le cœur de l’écosystème numérique nantais, avec la Cantine numérique, des start-ups, le campus numérique, un FabLab, un hôtel d’entreprises, etc…

«Un bâtiment moderne qui va favoriser l’innovation», souligne Louis Ramin, directeur du Système d’Information du Réseau La Poste. Chariot autoguidé suiveur du facteur, boîte aux lettres connectée, … « Ce sont les équipes nantaises avec l’appui de startups incubées à Nantes qui sont à l’origine de la plupart de ces innovations. Ce sont aussi les équipes de Nantes qui travaillent au lancement à l’été 2019 de la banque 100% digitale ‘Ma French Bank’», souligne le directeur.

L’ouverture de cette «Maison de l’innovation» va contribuer à renforcer cette dynamique à l’œuvre autour de l’open-innovation. Pour faire de La Poste le 1er acteur des services de proximité. «La Poste est une entreprise de valeur, de proximité, au service du public. La transformation digitale touche tout le monde et nous réfléchissons donc à la manière dont l’innovation peut rendre service». Un premier enjeu auquel le groupe entend faire participer les riverains du quartier. Le rez-de-chaussée de cette «Maison de l’innovation» sera doté d’une vaste agora ouverte sur l’extérieur, un tiers-lieu de 400m2, où le groupe entend encourager des projets autour de l’inclusion qui vont bien au-delà de son cœur de métier, comme les actions en faveur des populations défavorisées ou pour les jeunes. Rien n’est arrêté, une autre idée étant aussi, compte tenu de la proximité avec Stereolux, de monter un projet autour des arts et du numérique.

Avec une moyenne d’âge de 50 ans, un second enjeu est celui de la marque employeur. La Poste a besoin de se montrer plus attractive auprès des jeunes talents. Un tel lieu doit permettre de renforcer le travail déjà mené, par exemple avec l’Ecole de Design ou l’Ecole Ynov. «Nous investissons sur les technologies d’intelligence artificielle pour, par exemple, personnaliser la relation-client. C’est un domaine qui peut intéresser les jeunes qui sortent de l’école».

Le Groupe Eram prend de la hauteur au 6e ciel

«Prendre de la hauteur en gardant les pieds sur terre». Telle est la devise du «6e ciel», le lab que le Groupe Eram a ouvert en mai 2018 au 6e étage de l’immeuble Zéro Newton. Acteur référent de la mode chaussures en France avec une douzaine de marques et plus de 1000 points de vente, ce groupe familial, installé en Maine-et-Loire, à 60 kilomètres de Nantes, a fait le pari de cet espace d’échanges et de partage au cœur du bouillonnant quartier de la création pour mener à bien sa transformation. «Ce n’est pas tant un lab, mais plutôt un hub, le véhicule de notre transformation, un laboratoire à ciel ouvert pour favoriser l’ouverture, la création de liens et les frictions créatives avec l’écosystème», précise Renaud Montin, l’artisan de la transformation du groupe en charge de ce tiers-lieu. La 3e génération de l’entreprise milite pour se réinventer vers un modèle plus durable, le «Change for good» (éco-conception, réduction des emballages, nouveaux modes de commercialisation) ainsi que dans les modes de travail des collaborateurs.

Le pari du 6e Ciel est de se réinventer au contact des autres, plus proche des utilisateurs, en favorisant les connections avec l’écosystème et les établissements d’enseignement supérieur. Le prototype de la chaussure connectée anti-chute E-Vone bénéficie ici d’interactions avec tout l’écosystème et de retours de groupes clients, et profite du savoir-faire de start-ups accueillies au sein du lab d’innovation. «C’est de cette manière que nous allons créer de nouvelles poches de valeurs, par la force du collectif», résume Renaud Montin.

C’est aussi pour co-construire de nouvelles pratiques métiers que les équipes du groupe Eram se retrouvent de temps à autre dans ce tiers-lieu de l’innovation. Installés autour d’une table haute, une dizaine de jeunes merchandisers cogitent sur le prochain «book pour les magasins». «C’est un lieu pour accélérer les projets. En venant dans ce lieu, les collaborateurs ne sont plus en prise avec leur quotidien, ils viennent ici pour prendre de la hauteur et faire avancer leurs projets», explique Renaud Montin. La transformation numérique n’est pas l’apanage des équipes marketing et communication, elle concerne tout le monde. Les salariés qui travaillent dans le groupe ont tous accès et sont invités une fois par mois à des «learning expeditions» pour découvrir l’endroit, un moyen d’observer les évolutions sociologiques et culturelles qui influencent les modes de consommation de demain.
Doté d’une vue imprenable sur la métamorphose architecturale du quartier de la Création, le lieu se prête à l’accueil d’événements externes.

L’équipe de direction de Microsoft France, en compagnie de Franckie Trichet, adjoint au numérique Ville de Nantes

Le premier «Microsoft Experiences lab» en région

C’est encore à Nantes que Microsoft a choisi Nantes d’ouvrir son tout premier «Microsoft Experiences lab», installé dans le Connecting Place, un espace de coworking situé au sein de la CCI Nantes St-Nazaire. Le leader des plateformes et des services de productivité mène depuis quelques années une stratégie d’ouverture, concrétisée par de nombreux partenariats avec ses concurrents comme SAP ou Adobe.

A la différence de grands groupes comme La Poste qui intègrent leurs propres équipes d’innovation, Microsoft entend favoriser l’innovation en se rapprochant de ses clients, des PME, des start-ups ou grandes entreprises comme Bénéteau ou Fleury Michon installées dans la région nantaise. Microsoft compte ici plus d’une centaine de partenaires qui intègrent ses solutions dans les entreprises.

«Les PME ont souvent 2-3 personnes qui, dans une optique de transformation digitale, vont sortir de l’entreprise pour se former. Le Microsoft Experiences lab ne sera pas un show-room, mais proposera des parcours sectoriels favorisant l’idéation, le partage et la mise en avant des expertises et talents locaux pour répondre à ces besoins d’innovation. Nos clients pourront échanger avec nos experts pour avoir des réponses adaptées à leurs besoins», explique Jérôme Barrier, Directeur de la division Small, Medium and Corporate.

Après deux ans de recherche pour son implantation en région, le choix de Nantes ne relève pas du hasard. Il était naturel pour Microsoft de commencer l’accélération de sa présence en région par les Pays de la Loire, en raison du dynamisme de la région et de son maillage unique de partenaires Microsoft: éditeurs/startups, intégrateurs, grandes ESN comme CGI, nouveaux acteurs de la Data comme l’éditeur Explore. «La métropole de Nantes Saint-Nazaire est dotée d’un tissu économique équilibré, et conjugue la présence de nombreux partenaires Microsoft et d’un écosystème de startups particulièrement dynamique», résume Jérôme Barrier.

Vous souhaitez en savoir plus sur l’écosystème nantais? Notre chargée d’affaires Elsa Venisse sera présente au salon VivaTechnology. Prenez contact dès à présent!

Votre contact: Elsa Venisse – Chargée d’affaire
+33 (0)7 72 06 78 68
elsa.venisse@nantes-saintnazaire.fr

 

À propos

Nantes Saint-Nazaire Développement est l’agence de développement économique de la métropole. Son équipe composée de 25 personnes accueille les entreprises et les talents dans leurs recherches de locaux, leur intégration dans les réseaux, l’accompagnement des collaborateurs ou l’appui à la communication. Besoin d’informations? Rendez-vous sur www.nantes-saintnazaire.fr

FrenchWeb

Pour contacter la rédaction, cliquez ici / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

Share This