AcquisitionActualitéBusinessEuropeInvestissementsTransport

L’Allemand Daimler s’offre Chauffeur Privé pour devenir un leader européen des VTC

Le marché des VTC commence à sérieusement se muscler dans l’Hexagone. Après Uber, le leader mondial du secteur, et Didi Chuxing, le mastodonte chinois qui détient un peu moins de 20% du capital de la start-up estonienne Taxify, voici que Chauffeur Privé, le numéro deux des VTC en France, tombe dans l’escarcelle de Daimler. Les détails financiers de l’opération n’ont pas été communiqués.

Le constructeur allemand, qui possède notamment les marques Mercedes et Smart, prend en effet une participation de plus de 50% dans le capital de la plateforme française, actuellement valorisée aux alentours de 200 millions d’euros. D’ici 2019, Daimler devrait devenir totalement propriétaire de Chauffeur Privé via sa filiale Daimler Mobility Services, dédiée aux services de mobilité, qui devrait prendre 100% du capital de la plateforme de VTC.

Lancé en mars 2012 par Yan Hascoët, Othmane Bouhlal et Omar Benmoussa, Chauffeur Privé s’est imposé comme un des leaders français des plateformes de VTC aux côtés du géant américain Uber. A ce jour, la plateforme française revendique 1,5 million de clients et 18 000 chauffeurs. Selon la société, le temps d’attente moyenne pour obtenir une course est de 4 minutes.

17 millions d’utilisateurs pour les services de mobilité de Daimler

En mettant la main sur Chauffeur Privé, Daimler accorde une corde supplémentaire à son arc de services de mobilité. Le constructeur allemand a notamment développé Car2go, un service d’autopartage qui met à disposition des véhicules en libre-service pour des locations de courte durée. Daimler détient également MyTaxi, une application mobile dédiée à la réservation de taxis, et Moovel, une application mobile multimodale qui permet de consulter, réserver et payer tous les modes de transport existants. Le groupe allemand affirme que ses services de mobilité sont utilisés par 17 millions de personnes dans une centaine de villes à travers l’Europe, l’Amérique du Nord et la Chine.

Désormais dans le giron de Daimler, Chauffeur Privé devrait se déployer dans plusieurs villes européennes dès l’an prochain. En fonction des villes qu’elle veut conquérir, la société française pourrait changer le nom de son service. En dehors de faire une entrée fracassante sur le marché français des VTC, ce rachat permet aussi au groupe allemand d’ajouter une brique supplémentaire pour déployer des voitures autonomes dans les années à venir. Dans cette optique, Daimler s’était allié à Uber en début d’année afin de fournir ses propres véhicules autonomes à la plateforme américaine. Avant Daimler, un autre constructeur, Renault, avait également mis la main sur une plateforme de VTC, Marcel, en août dernier pour enrichir son offre de services de mobilité.

Tags

Maxence Fabrion

Journaliste chez FW - DECODE MEDIAPour contacter la rédaction : redaction.frenchweb@decode.media
L’Allemand Daimler s’offre Chauffeur Privé pour devenir un leader européen des VTC
La startup KineQuantum lève 1 million d’euros pour mettre la réalité virtuelle au service des kinés
La startup uTip lève 1 million d’euros pour monétiser les contenus des youtubeurs
Roger McNamee, ancien investisseur de Facebook, alerte sur le « côté sombre » du réseau social
Désinformation: Emirats arabes unis, Egypte, Espagne… des milliers de comptes supprimés par Twitter
Les offres d’emploi de la semaine
Paris Retail Week: quelles sont les tendances qui vont dessiner le commerce de demain?
Copy link