ActualitéLes levées de fonds

L’Allemand Rocket Internet veut lever 750 millions de dollars en Bourse

Après que Zalando, le spécialiste allemand du shopping en ligne, a confirmé sa volonté de s’introduire en Bourse à Francfort – une opération qui pourrait lui permettre de lever 500 millions d’euros pour une valorisation autour des 5 milliards de dollars selon des estimations de la presse – c’est au tour de le groupe Internet Rocket Internet d’annoncer son introduction sur le même marché. Elle affirme espérer lever 750 millions de dollars.

Une valorisation supérieure 4 milliards de dollars

L’opération pourrait survenir avant la fin de l’année et seules de nouvelles actions devraient être émises. Les actionnaires actuels devraient rester au capital de l’entreprise. Il s’agit des fondateurs, via leur structure GmbH (52,3%), Investment AB Kinnevik (18,1%), United Internet (10,4%), Access Industries (8,3%) et Philippine Long Distance Telephone Company (8,4%) qui a investi 445 millions de dollars en août.

« Rendre notre entreprise publique est la prochaine étape de notre ambition de bâtir la première plate-forme Internet en dehors des États-Unis et de la Chine » a déclaré Oliver Samwer. Cette nouvelle opération pourrait valoriser l’entreprise à près de 5 milliards de dollars, ce qui en ferait l’une des licornes européennes [à lire sur le sujet : L’Europe a produit 30 start-ups valorisées 1 milliard de dollars en dix ans, ndlr]. Berenberg Bank, JPMorgan Chase et Morgan Stanley devraient coordonner l’opération.

757 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2013

Fondé en 2007 par les frères Alexander, Marc et Oliver Samwer, Rocket Internet affirme représenter plus de 20 000 emplois dans une centaine de pays via son réseau d’entreprises. L’incubateur s’est spécialisé dans trois domaines : l’e-commerce, les markteplaces, et les FinTechs (retrouvez notre dossier spécial : Les « FinTech » : ces start-ups qui veulent bousculer les banques, ndlr).

Il compte ainsi des participations dans Zalora, site de mode en Asie, Westwing, un commerçant de produits pour la maison, ou Home24, pour la vente de mobilier et sur les marchés allemand et brésilien, Foodpanda (qui a récemment racheté le Russe Delivery Club, ndlr) pour la livraison de repas à domicile ou encore PayMill, une solution de paiement en ligne, et Zencap pour les technologies financières.

En 2013, les entreprises de Rocket Internet ont réalisé 757 millions d’euros de chiffre d’affaires. La firme cible les entreprises Internet qui s’adressent à un marché évalué à 1 milliard de dollars minimum, et dont le potentiel de chiffre d’affaires est supérieur à 100 millions de dollars.

Crédit photo : Rocket Internet, média

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
L’Allemand Rocket Internet veut lever 750 millions de dollars en Bourse
Uber
Uber prêt à racheter Free Now (Daimler/BMW) pour plus d’un milliard d’euros
Réseaux sociaux: Cédric O dénonce « l’opacité » des algorithmes et du système de modération
Covid-19: la révolution numérique pour préserver l’emploi?
Comment la crise a accéléré la transformation numérique des grands groupes bancaires
Couvre-feu: les taxis et VTC prévoient une baisse de l’activité encore plus forte dans les jours à venir
Vélos, trottinettes, scooters…: la mobilité partagée se démocratise dans les grandes villes françaises