ActualitéFonds d'investissementInvestissements

L’Allemand Siemens lance un fonds de 100 millions de dollars pour les start-ups

L’industriel compte investir dans des sociétés en amorçage qui développent des technologies de pointe. 

siemensLe groupe allemand d’équipements électroniques Siemens annonce le lancement d’un fonds, via sa structure Siemens Venture Capital, de 100 millions de dollars destiné aux start-ups en amorçage. « The Industry of the Future Fund« , tel qu’il s’appellera, ciblera des entreprises particulièrement jeunes – alors que sa filiale se focalise déjà sur des projets plus matures – qui développent des technologies de pointe pour des produits ou des services susceptibles de « transformer une industrie ».

Le fonds « devra soutenir la stratégie « Industrie 4.0″ de Siemens en fournissant des capitaux pour les entreprises dont les technologies innovantes et la vision ont le potentiel de changer le paysage de la fabrication et de l’automatisation industrielle » explique Siegfried Russwurm, PDG de Siemens pour le secteur de l’industrie. Cette impulsion survient après les rachats récents de Lagoa, une jeune pousse montréalaise spécialisée dans l’édition de logiciels de visualisation 3D, et CounterTack qui, basée à Boston, développe des solutions de cyber-sécurité.

Crédit photo : Siemens Press Picture

Olivier Harmant

Journaliste chez FrenchWeb - DECODE.MEDIAPour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
L’Allemand Siemens lance un fonds de 100 millions de dollars pour les start-ups
[Made in océan Indien] Covid-19: comment les marketplaces se sont multipliées sur l’île Maurice
FinTech: Klarna s’apprête à clôturer un tour de table à 1 milliard de dollars
Cédric O annonce un investissement de 2,3 millions d’euros pour soutenir les écosystèmes régionaux 
[DECODE Quantum] A la rencontre de Jacqueline Bloch, Directrice de Recherche au CNRS
Facebook vs. Apple: le réseau social joue la défense des pubs ciblées et des PME
Navettes autonomes: le groupe français Transdev s’allie à Mobileye (Intel) et Lohr