ActualitéBusinessEuropeInvestissementsLes levées de fondsMarketing & CommunicationStartup

Le Berlinois Adjust lève 227 millions de dollars pour allier marketing et lutte contre les fraudes sur les applications mobiles

Pour les marques, les applications mobiles représentent un moyen efficace pour attirer et fidéliser leur clientèle. Mais le smartphone est également le terrain de jeu favori de cybercriminels pour mettre en place des fraudes pouvant induire en erreur le consommateur, avec des conséquences négatives sur le plan financier à la clé. Il faut dire que la publicité mobile est en pleine explosion, portée par la consommation de contenus, notamment dans les médias et les jeux vidéos, attirant du même coup des escrocs adeptes du «click spamming» ou de bots pour arnaquer les mobinautes.

Dans ce contexte, la société allemande Adjust a vu le jour pour permettre aux marques d’améliorer leur stratégie marketing sur mobile, tout en sécurisant les applications à destination des consommateurs. Pour accélérer son développement, la start-up berlinoise annonce un nouveau tour de table de 227 millions de dollars mené par Eurazeo Growth. Highland Europe, Morgan Stanley Alternative Investment Partners et Sofina ont également participé à l’opération. Celle-ci, qui porte à 250 millions de dollars le montant total levé par la société depuis la création, intervient près de quatre ans après un tour de table de 15 millions de dollars.

Plus de 25 000 applications dans le monde 

Fondée en 2012 par Christian Henschel, Manuel Kniep et Paul Müller, Adjust fournit des solutions d’analyse, de mesure et de prévention de la fraude pour les applications mobiles des marques. Ces outils permettent notamment de mesurer en temps réel les performances des applications et d’analyser l’activité in-app des utilisateurs. Autant de données qui permettent aux marques de prendre des décisions plus éclaires pour affiner leur stratégie marketing sur mobile. 

A ce jour, les solutions d’Adjust sont utilisées dans plus de 25 000 applications mobiles pour des clients comme NBCUniversal, Pinterest ou encore Procter & Gamble. Affirmant être rentable, avec une hausse des revenus de 80% en moyenne chaque année, la société allemande, qui compte 350 employés et 15 bureaux dans le monde, réalise 40% de son chiffre d’affaires en Europe, 30% en Chine et en Asie du Sud-Est, et 30% aux États-Unis. 

La publicité mobile va peser 232 milliards de dollars en 2019

Pour y parvenir, Adjust multiple les acquisitions. En décembre 2018, la société berlinoise a mis la main sur Acquired.io, une plateforme américaine d’agrégation et d’analyse de données pour automatiser les tâches répétitives et à faible valeur ajoutée. Adjust a également racheté en janvier dernier la société israélienne Unbotify, spécialisée dans la cybersécurité et l’intelligence artificielle pour détecter les bots malveillants et ainsi lutter contre les fraudes. 

Avec ce tour de table, Adjust entend poursuivre ses investissements dans la lutte contre la fraude, l’agrégation des données et l’automatisation, et l’expansion à l’international, en particulier en Asie. «Ce dernier tour de table nous permettra de continuer à harmoniser les efforts des marques dans le marketing, en le rendant plus simple, plus intelligent et plus sûr. Les investissements que nous faisons dans notre solution permettront à nos clients de mieux se positionner sur leurs marchés, alors que nous devenons le moteur définitif de la croissance de la téléphonie mobile», indique Christian Henschel, co-fondateur et CEO d’Adjust. En 2019, les dépenses publicitaires sur mobile devraient représenter 232 milliards de dollars, soit plus du tiers des dépenses publicitaires mondiales, selon eMarketer.

Adjust : les données clés

Fondateurs : Christian Henschel, Manuel Kniep et Paul Müller
Création : 2012
Siège social : Berlin
Activité : solutions d’analyse, de mesure et de prévention de la fraude pour les applications mobiles
Financement : 227 millions de dollars en juin 2019

Tags

Maxence Fabrion

Journaliste chez FW - DECODE MEDIA Pour contacter la rédaction : redaction.frenchweb@decode.media

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This