ActualitéLes levées de fondsRetail & eCommerce

Le Canadien Shopify veut lever 130 millions de dollars en Bourse et rejoindre les «licornes»

L’un des poids lourds de l’e-commerce prépare son introduction en Bourse. Le Canadien Shopify a détaillé les modalités de son IPO. Il compte émettre 7,7 millions d’actions de classe A à 17 dollars sur le New York Stock Exchange et le Toronto Stock Exchange. En cas de succès, une telle opération devrait lui permettre de lever 130,9 millions de dollars, d’atteindre une valorisation à 1,2 milliard et de rejoindre ainsi le club des «licornes».

165 000 boutiques sous gestion

Fondée en 2006 par Tobias Lütke, Daniel Weinand et Scott Lake, Shopify développe une plateforme en ligne de création et de gestion de sites d’e-commerce. En plus de proposer une multitude de thèmes personnalisables, celle-ci comprend un vaste ensemble de services à destination des marchands. Il peut s’agir notamment de la gestion des paiements en ligne dans plusieurs devises, du suivi des inventaires, des commandes, des expéditions ou même d’outils marketing.

Près de dix ans après sa création, la société revendique 165 000 entreprises utilisant sa solution dans 150 pays. Si l’on retrouve des sociétés de taille moyenne et intermédiaire, y compris de nombreux magasins physiques qui souhaitent rapidement développer leur présence en ligne pour diversifier leurs canaux de ventes, de grands groupes vendent en ligne avec Shopify, parmi lesquelles Tesla Motors ou même Google.

8 milliards de dollars de ventes

Commercialisée en SaaS, l’offre s’échelonne de 29 dollars à 179 dollars par mois, selon la formule choisie (espace de stockage, cartes cadeaux…). Une commission est également prélevée sur les ventes réalisées. Celle-ci est cependant annulée si le marchand choisit la solution de paiement de Shopify, auquel cas une commission fixe et variable est appliquée sur chaque transaction.

Avec ce modèle, l’entreprise, qui emploie plus de 600 employés dans le monde, affirme aujourd’hui que plus de 8 milliards de dollars de ventes sont réalisés via sa plateforme. Pour financer sa croissance, l’entreprise avait levé 100 millions de dollars en décembre 2013. Car la société doit compter sur la concurrence de nombreux acteurs positionnés plus ou moins sur le même créneau.

L’Américain BigCommerce a par exemple réuni 50 millions de dollars auprès d’investisseurs l’an passé, et souhaite se lancer à la conquête des magasins physiques. Ce dernier revendique 5 milliards de dollars de vente sur sa plateforme. En France, PrestaShop joue également sur le même terrain et compte 200 000 magasins en ligne.

Fondateurs : Tobias Lütke, Daniel Weinand, Scott Lake

Création : 2006

Siège social : Ottawa, Canada

Marché : logiciel pour l’e-commerce

Concurrents : BigCommerce, PrestaShop, WooCommerce

Une précédente version de l’article mentionnait qu’ «aucune commission n’est prélevée sur les ventes. Un taux est cependant appliqué sur les transactions si les marchands ont recours au système de paiement de Shopify».

Le passage a été modifié comme suit : «Une commission est également prélevée sur les ventes réalisées. Celle-ci est cependant annulée si le marchand choisit la solution de paiement de Shopify, auquel cas une commission fixe et variable est appliquée sur chaque transaction».

Crédit photo: Fotolia, banque d’images, vecteurs et videos libres de droits

Un commentaire

  1. Il y a une erreur dans votre article, shopify prend des commissions sur le CA quel que soit la formule choisie. Il suffit de consulter l offre en ligne.

Bouton retour en haut de la page
Le Canadien Shopify veut lever 130 millions de dollars en Bourse et rejoindre les «licornes»
Comment Block (ex-Square), la FinTech de Jack Dorsey, veut démocratiser le minage de bitcoin
Avec 25,5 milliards de dollars levés en 2021, la Tech londonienne domine l’Europe
[SEED] Stoïk lève 3,8 millions d’euros auprès d’Alven Capital et Kima Ventures pour assurer les PME contre les cyberattaques
Google demande l’annulation d’une amende de 100 millions d’euros reçue de la Cnil pour ses cookies
[Serie A] Unkle lève 10 millions d’euros pour assurer les propriétaires et se porter garant des locataires
[SEED] Buster.Ai lève 2 millions d’euros auprès de OneRagtime pour lutter contre la désinformation