ActualitéAsieRetail & eCommerce

Le Chinois Alibaba se prépare pour Wall Street et pourrait lever autant que Facebook

Les ventes du groupe dépassent déjà celles d’eBay et Amazon réunis…

Le géant chinois de l’e-commerce Alibaba compte bien s’introduire en bourse sur la place de New York. L’entreprise a confirmé l’information dans un communiqué, dans le sens des rumeurs qui circulaient depuis plusieurs mois. Elle souhaite ainsi devenir plus internationale et favoriser la transparence du groupe, sans pour autant oublier Hong Kong, un temps évoqué pour une telle entrée en bourse. « Nous tenons à remercier tous ceux, à Hong Kong, qui ont soutenu Alibaba Group. Nous respectons les points de vue et les politiques de Hong Kong et nous continuerons à porter une attention particulière et à soutenir le processus d’innovation et de développement de Hong Kong » explique cependant la société.

Cette opération pourrait être l’une des plus importantes du secteur Internet. Le Wall Street Journal estime que le groupe chinois pourrait lever 15 milliards de dollars, soit presqu’autant que les 16 milliards de Facebook en mai 2012. C’est bien plus que Sina Weibo, comparé au Twitter chinois, qui a annoncé vouloir lever 500 millions de dollars en bourse, sur son dossier d’IPO édité le 14 mars dernier.

Fondé en 1999 par Jack Ma, Alibaba est le plus grand acteur chinois et mondial de l’e-commerce. Il a déjà dépassé, depuis 2012, Amazon et eBay réunis en termes de ventes et ambitionne de dépasser le distributeur américain Walmart d’ici à 2016.

[Retrouvez notre dossier spécial sur Alibaba]

 

Olivier Harmant

Journaliste chez FrenchWeb - DECODE.MEDIAPour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
Le Chinois Alibaba se prépare pour Wall Street et pourrait lever autant que Facebook
Comment le numérique réinvente le monde des livres ?
Cryptomonnaies: PayPal pourrait racheter BitGo, pionnier des transactions sécurisées
Intel: pourquoi le titre du géant des micro-processeurs a chuté de 10% en Bourse
Données de santé: la présence de Palantir dans le suivi du vaccin contre le Covid-19 inquiète
Statut des chauffeurs: Uber et Lyft perdent leur appel en Californie
TousAntiCovid : enfin l’heure du vrai démarrage pour l’application de contact tracing du gouvernement ?