ActualitéAmérique du sudBusinessTransport

Le Chinois Didi Chuxing se lance au Mexique pour attaquer Uber à l’échelle mondiale

Après avoir poussé Uber à abandonner ses projets en Chine à l’été 2016, le géant chinois Didi Chuxing veut maintenant contester la domination de la plateforme américaine dans le monde entier. Dans ce sens, la société chinoise a annoncé le lancement de son service au Mexique. Pour ses premiers pas sur le territoire mexicain, Didi Chuxing a choisi la ville de Toluca, mais prévoit d’ores et déjà de déployer sa plateforme dans d’autres grandes villes mexicaines dans les prochains mois. Au Mexique, la société chinoise retrouvera Uber, qui y est présent depuis 2013 et opère désormais dans plus de 40 villes à travers le pays.

L’arrivée de Didi Chuxing au Mexique est hautement symbolique dans la mesure où il s’agit de la première incursion physique du géant chinois à l’international. La société a indiqué qu’elle ciblait l’Amérique latine car il s’agit à ses yeux du troisième plus grand marché au monde, derrière les États-Unis et la Chine. Pour financer ses ambitions à l’international, le géant chinois avait levé 4 milliards de dollars en décembre 2017.

Didi Chuxing finance les concurrents d’Uber dans le monde

Jusqu’à maintenant, Didi Chuxing avait positionné ses pions à l’international en rachetant 99 Taxis, un rival d’Uber au Brésil, et en utilisant un «modèle de franchise» pour s’installer à Taïwan en janvier. La société étudie également des options pour lancer des services au Japon d’ici la fin de l’année.

Didi Chuxing rayonne également à l’échelle mondiale au travers d’investissements dans les concurrents d’Uber, à l’image de Lyft aux États-Unis, Taxify en Europe, Careem au Moyen-Orient, Ola en Inde ou encore Grab en Asie du Sud-Est, qui vient de pousser la plateforme dirigée par Dara Khosrowshahi à se retirer de la région. A ce jour, Didi Chuxing revendique 450 millions d’utilisateurs et 21 millions de chauffeurs. Chaque jour, la société affirme que sa plateforme permet d’assurer jusqu’à 30 millions de trajets.

Tags

Maxence Fabrion

Journaliste chez FW - DECODE MEDIA

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce contenu pourrait vous intéresser:

Close
Share This