ActualitéBusinessHealthcareTech

Le co-fondateur de Groupon lève 70 millions de dollars pour lutter contre le cancer

Le montant

La start-up américaine Tempus, spécialisée dans la lutte contre le cancer, a bouclé un tour de table de 70 millions de dollars. Revolution Growth et New Enterprise Associates ont participé à l’opération.

Le marché

Lancée en 2015 par Eric Lefkofsky, co-fondateur du groupe Groupon, qui édite un site spécialisé dans les offres «discount» négociées auprès des commerçants, Tempus a développé une technologie pour compiler de grandes quantités de données génomiques et cliniques auprès de patients cancéreux pour aider les médecins à mieux personnaliser les traitements. «En oncologie, et dans les soins de santé plus largement, les ensembles de données ont été historiquement rares et désorganisés. Heureusement, la technologie a ouvert la porte à de nouvelles possibilités», explique Eric Lefkofsky.

Il y a trois ans, sa femme, Liz, a été diagnostiquée avec un cancer du sein. Au cours de son traitement, il a constaté l’absence d’une infrastructure sophistiquée dans la manière dont la collecte de données cliniques était effectuée. C’est pour cette raison qu’il s’est lancé dans l’e-santé.

Sur le segment d’activité de Tempus, d’autres acteurs se positionnent, à l’image de Flatiron Health. Cette start-up, dans laquelle Google Ventures a investi, développe une plateforme cloud de données oncologiques pour améliorer les traitements contre le cancer.

Les objectifs 

Avec ce financement, Eric Lefkofsky veut faire de Tempus «la plus grande bibliothèque mondiale de données cliniques et moléculaires pour personnaliser et améliorer les soins contre le cancer».

Tempus : les données clés

Fondateur : Eric Lefkofsky
Création : 2015
Siège social : Chicago
Activité : lutte contre le cancer
Financement : 70 millions de dollars en septembre 2017

Bouton retour en haut de la page
Le co-fondateur de Groupon lève 70 millions de dollars pour lutter contre le cancer
[Série A] Sastrify lève 15 millions de dollars auprès de FirstMark Capital
Gojob, la startup qui veut revaloriser le statut de l’interim grâce à l’IA
Elyze, le « Tinder » de la présidentielle ne conserve plus les données des utilisateurs
Investissements
Licornes françaises: où sont les femmes?
[Serie C] Wandercraft lève 45 millions de dollars pour accélérer son développement aux États-Unis
Alban Sayag, COO de YouSign
[Build Up] YouSign accélère son développement produit avec l’acquisition de Canyon