/ InsidersBusinessTech

[INSIDERS] Les 5 infos Tech pour briller en société

#Londres: Uber n’abdique pas

Uber n’entend pas lâcher le morceau à Londres. Bannie de la capitale britannique par Transport for London, la régie des transports londoniens, la plateforme de VTC a entamé une opération séduction pour reconquérir le coeur des autorités londoniennes. Uber serait en effet prêt à faire quelques concessions pour continuer à rouler dans les rues de Londres, selon la presse britannique.

Le Sunday Times explique ainsi que la firme américaine prévoit de mettre en place des mesures pour améliorer la sécurité des passagers et des prestations sociales à destination des chauffeurs pour qu’ils soient mieux traités. La plateforme de VTC entend notamment introduire des limites sur le nombre d’heures travaillées et des congés payés. «Quoiqu’on ne nous ait pas demandé de faire de changement, nous aimerions savoir ce que nous pouvons faire», a déclaré Tom Elvidge, le patron d’Uber à Londres. Dara Khosrowshahi, le nouveau CEO d’Uber, s’est également fendu d’une lettre d’excuses à destination des Londoniens, où il admet des « erreurs » – sans toutefois préciser lesquelles.

La régie des transports londoniens juge les déclarations du groupe encourageantes, à défaut d’être convaincantes, et émet même la possibilité d’engager le dialogue avec Uber, selon des sources citées par le Sunday Times. De son côté, le maire de Londres Sadiq Khan a pris acte de la lettre du CEO de la plateforme VTC et souhaite aussi qu’un rendez-vous soit organisé entre les parties. Pour appuyer sa reconquête de Londres, l’entreprise californienne a aussi lancé une pétition sur Change.org. A l’heure où nous écrivons ces lignes, elle compte plus de 760 000 signataires. Suffisant pour changer la donne ? Le temps presse, la licence d’exploitation d’Uber expire samedi prochain.

#iPhone8: 2017, l’année où les gens cessèrent de faire la queue devant l’Apple Store

Nous avions pourtant fini par nous habituer au folklore : les fanboys Apple prêts à dormir à la belle étoile, emmaillotés dans un duvet devant leur magasin préféré, bravant la vigueur du froid nocturne à la seule force de leur fantasme, à la veille de la sortie d’un nouvel iPhone, sont désormais de moins en moins nombreux. Ainsi, devant l’Apple Store de la 5ème Avenue à New-York, on ne comptait à peine que 250 acharnés. Et il s’agit bien d’une tendance de fond : on recensait 1900 ouailles en 2014, 650 en 2015, 400 en 2016.

The Consumerist avance quelques raisons à l’étiolement du phénomène : l’iPhone est désormais un produit presque courant, ou en tout cas, de par sa disponibilité, moins élitiste que par le passé. Apple offre désormais la possibilité de réserver leurs nouveautés en ligne – c’est formidable, ce qu’on peut faire avec le e-commerce de nos jours :-)

Tout passe, tout lasse, tout casse… L’adage dirait-il vrai ? Rendez-vous le 3 novembre avec la sortie de l’iPhoneX, dont les spécificités premium comme la reconnaissance faciale, seront peut-être susceptibles de réveiller la fougue romantique / consumériste / egotique (rayer la mention inutile) des aficionados de la marque à la pomme.

#Cryptominute #Rumeur : payer en bitcoin sur Amazon, pour bientôt ?

C’est en tout cas la prédiction de James Altucher, entrepreneur, auteur de livres sur l’entrepreunariat, podcaster. D’après sa newsletter The James Altucher Report, relayé par le site squawker.org, Amazon accepterait bientôt le bitcoin parmi ses moyens de paiement, et en ferait même l’annonce pendant la conférence sur ses résultats financiers du 26 octobre prochain.

Cependant, une pétition sur Change.org avait récemment sollicité Jeff Bezos pour qu’il accepte la monnaie sur sur son site, recueillant 9000 signatures, suscitant zéro réaction de l’entreprise à ce sujet. Une spéculation donc, à prendre avec les pincettes d’usage – à titre personnel, j’opterais ici le modèle moyen-plus – dont le caractère informatif réside plus dans la nature des rumeurs qui courent actuellement dans la cryptosphère que dans leur fond. Vous noterez par ailleurs, toujours dans l’actualité paiement en crypto, que Google a récemment intégré le bitcoin parmi les monnaies disponibles dans son API de paiement Payment Request.

#Netflix: l’art perdu du genre épistolaire

Dans la famille des pop-up stores, un bar éphèmere avait ouvert ses portes à Chicago, reprenant les codes de la série à succès Stranger Things de Netflix, en omettant toutefois d’en demander l’autorisation aux ayants-droit.

whoaaa! number 1 on da ol’ Eater Chicago Cocktail Heatmap? issa honor! come get your sip sip on with us this fine Friday! 5pm-2am as always! 🔥

Une publication partagée par The Upside Down (@upsidedownchicago) le

La plateforme de streaming américaine ne s’est pas privée de rappeler à l’ordre ces contrevenants et pour ce faire, a sorti sa plus belle plume, pleine d’humour et de références. Admirez le ton ferme mais bienveillant, cherchant la résolution intelligente du conflit. C’est à lire ci-dessous.

Netflix Letter ‘Stranger Things’ Pop-Up Bar by Mina Bloom on Scribd

 

#Evénement: Techs.Rocks, le rendez-vous des CTO rockn’roll

Tout a commencé sur les réseaux sociaux : Cyril Pierre de Geyer (créateur de l’Executive MBA Epitech), Francis Nappez (cofondateur et CTO de BlaBlaCar) et Nicolas Silberman (ex CTO de Mediapart/20 Minutes) font un constat : il n’existe pas d’événement français où les CTO peuvent se retrouver et échanger. Ni une, ni deux, ils dégainent leur smartphone et interrogent leurs réseaux. Une trentaine leur répond, à l’instar de Dimitri Baeli, CTO de LesFurets.com : «Répondre à cet appel a été une évidence, la France est en pointe sur les technologies et nous avons de très belles entreprises. Notre rôle de CTO est crucial. Et comme Leaders Tech, nous devons assumer d’être un avantage compétitif et participer au cercle vertueux de la réussite».

C’est ainsi que les Techs.Rocks sont nés. La première édition se déroulera le jeudi 21 décembre à Station F. Les CTO sont conviés à venir discuter autour de différentes thématiques comme le management, le recrutement de talents, etc. Un avant-goût de cette journée aura lieu le 4 octobre de 9h30 à 10h30 pendant Microsoft Expériences. Les réservations se font directement sur le site.

Tags

Carolina Tomaz

Computer Girl depuis 2000. Stratégie numérique, innovation, direction éditoriale. Spécialisée en médias, TV et internets.

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This