Les contributeursLes Experts

4 techniques pour booster votre SEO… sans faire de SEO!

Par Andréa Bensaid, fondateur de l’agence de référencement Eskimoz

Est-il possible de booster le référencement naturel de son site Web sans utiliser les méthodes directes du SEO? Oui: en appliquant ces 4 techniques.

Le SEO se résume trop souvent à un ensemble de méthodes visant à favoriser l’acquisition de trafic depuis les moteurs de recherche. Mais saviez-vous qu’il existe une forme de référencement naturel indirect? Elle consiste à gagner en notoriété pour booster le positionnement de vos pages via l’acquisition de trafic direct. En somme, faire du SEO… sans SEO! Voici 4 techniques pour y parvenir.

1. Travaillez votre notoriété de marque!

Vous le savez: le SEO consiste essentiellement à se faire connaître des machines (les robots des moteurs de recherche) afin d’apparaître dans les SERPs et d’améliorer la visibilité de ses liens organiques. Mais voilà une autre idée: et si vous vous faisiez plutôt connaître directement de vos futurs clients?

Le marketing est affaire de confiance. C’est elle qui pousse vos prospects à se convertir en clients, non pas ponctuellement parce qu’ils ont aperçu votre bannière epub ou reçu un mail promotionnel de votre part, mais parce qu’ils se sont rappelés de votre marque au moment d’envisager de passer à l’achat. Et la confiance découle de la notoriété.

Pour atteindre ce but, il n’y a pas de secret: il faut travailler votre notoriété de marque, ou branding. Le branding, c’est une méthode qui consiste à être présent dans la tête des consommateurs de façon à ce qu’ils pensent naturellement à vous quand ils auront besoin d’un produit ou d’un service spécifiques. En faisant parler de votre marque, vous allez augmenter le volume de visiteurs qui accèdent à votre site web en tapant l’URL directement dans leur barre d’adresse, en utilisant un favori ou en cliquant sur le lien présent dans un mail ou dans un document offline.

2. Tissez des relations avec les influenceurs!

La notoriété se construit également par rebonds, via les relations presses digitales. Vous ne pouvez pas faire connaître votre marque tout seul: il vous faut des relais sur le Web. Pour cela, vous avez besoin de vous appuyer sur:

  • Les journalistes,
  • Les professionnels influents qui officient dans votre domaine d’activité.

On les regroupe sous l’appellation d’«influenceurs». Ils vont vous aider à relayer vos campagnes marketing et donner du volume à votre branding auprès de leurs communautés, vous permettant ainsi de toucher des prospects que vous n’auriez pas pu atteindre autrement. En même temps, votre marque va gagner en notoriété.

Commencez par faire un mapping de votre environnement marketing de façon à dresser une liste des influenceurs qui font autorité dans votre secteur, ainsi que des sites, plateformes et autres médias référents. Sans oublier les blogueurs qui jouissent souvent d’une grande influence.

Renseignez-vous bien sur la ligne éditoriale des cibles choisies. Vous n’êtes pas là seulement pour promouvoir vos services ou produits, mais avant tout parce que vous êtes intéressés par le travail de ces influenceurs et que vous souhaitez leur apporter des données utiles.

Attention: les influenceurs sont sensibles aux marques avec lesquelles ils travaillent. Selon une étude Econsultancy, ils sont 65% à étudier le produit ou le service dont on leur demande de faire la promotion. Et 60% d’entre eux prennent en compte la réputation de la marque. Ils ne relayeront pas votre branding s’ils mésestiment votre marque!

3. Cherchez à obtenir des backlinks naturels!

Les backlinks ont toujours la cote au sein des stratégies de SEO, même depuis Penguin. Globalement, l’équation «plus de liens entrants = meilleur référencement naturel» reste valable, car Google continue de prendre en compte cette donnée pour référencer les pages Web.

Pour y parvenir, vous pouvez chercher à créer des backlinks par vous-même (en multipliant les liens sur les blogs et les forums, en utilisant des annuaires, en négociant avec les webmasters pour qu’ils glissent un lien dans un article…) ou laisser faire naturellement les internautes, qui vont insérer d’eux-mêmes des backlinks dans leurs contenus parce qu’ils ont envie de faire connaître votre marque.

Comment obtenir des liens naturels? En créant des contenus qui plaisent et qui répondent à des besoins précis. Si vous êtes un expert dans votre domaine, si vos publications ont une forte valeur ajoutée, si vos produits/services ont un important potentiel de satisfaction, les internautes auront envie de partager ces contenus et de faire directement votre publicité auprès de leur communauté.

En 2015, BuzzSumo et Moz ont mené une étude conjointe pour déterminer quels types de contenus permettent d’obtenir des backlinks. On y retrouvait quelques règles de base:

  • La pertinence du propos et l’utilisation de données sérieuses pour construire les contenus;
  • La longueur des contenus (11 backlinks pour les articles de plus de 3 000 mots contre 3,5 en moyenne pour ceux de moins de 1 000 mots);
  • L’insertion de listes et de vidéos dans les contenus.

Vous obtiendrez peut-être moins de liens ainsi qu’à travers une stratégie agressive de linkbuilding SEO, mais ces liens seront plus naturels et plus efficaces.

4. Soyez actifs sur les réseaux sociaux!

La majorité des référenceurs s’accorde à dire (à la suite de Google lui-même) que l’impact direct des réseaux sociaux sur le référencement naturel est limité, voire égal à zéro. Ce qui ne veut pas dire que vous deviez faire une croix sur le sujet.

En effet: sur les médias sociaux comme Facebook, Instagram et consorts, le nerf de la guerre, c’est la notoriété. Plus vous êtes présent sur ces plateformes, plus vous animez vos profils, plus vous glanez d’abonnés et de gens qui vous suivent, et plus grande sera votre notoriété sociale. Résultat: vous obtiendrez plus de «likes», plus de followers et plus de partages pour vos contenus. Si les liens postés sur les réseaux ne sont pas pris en compte par Google pour votre SEO, il reste que les partages sont des signaux puissants envoyés aux moteurs de recherche pour leur indiquer que vos contenus valent la peine d’être mis en avant.

L’impact que vous allez y gagner en matière de SEO est indirect – il tient plus d’une forme de bouche-à-oreille digital. De fait, une partie non négligeable de votre trafic peut provenir des réseaux sociaux, sans passer par les moteurs de recherche, donc sans avoir besoin de faire des pieds et des mains pour positionner vos pages dans les SERPs.

N’oubliez pas qu’en matière de social marketing, vos clients sont vos meilleurs ambassadeurs. Les clients satisfaits parleront de vous à leur entourage, y compris sur les réseaux sociaux; ils vous permettront ainsi de tisser des relations de confiance à long terme avec de nouveaux prospects. En retour, ces internautes viendront visiter votre site Web et les pages de votre blog par accès direct, ce qui poussera Google à vous donner toujours plus de place.

Ne misez pas toute votre stratégie d’acquisition sur le SEO

Pratiquer un SEO indirect vous apporte trois avantages:

  • Votre trafic direct augmente, ce qui envoie un bon signal aux moteurs de recherche et optimise en retour la visibilité de votre site;
  • Vous gagnez en notoriété et améliorez votre e-réputation;
  • Vous êtes moins dépendant du trafic issu des liens organiques sur les moteurs de recherche.

Et c’est une excellente chose, car ainsi vous ne misez pas tout sur une stratégie d’acquisition centrée sur les moteurs de recherche! De la sorte, vous vous protégez contre les éventuels soucis (problèmes techniques, pénalités, changement ou évolution d’un algorithme qui vous fait soudain perdre des places, etc.) qui pourraient réduire votre trafic Web à peau de chagrin. Surtout quand l’expression «moteurs de recherche» se résume, en France, essentiellement à Google…

Le contributeur:

Andrea BensaidAndréa Bensaid est le fondateur de l’agence de référencement Eskimoz, basée à Paris et forte d’une expérience de 10 ans dans le SEO. Il accompagne les entreprises de toutes tailles dans leur stratégie de visibilité sur le Web. Retrouvez-le sur:

Tags

contributeur

Les contributeurs sont des auteurs indépendants de la Rédaction de FrenchWeb. Leurs propos et positions leurs sont personnels.

Sur le même sujet

1 thought on “4 techniques pour booster votre SEO… sans faire de SEO!”

  1. Voilà, faire du SEO sans en faire ! Le SEO n’est donc pas mort, il est juste complètement intégré à la démarche « Web ». Globalement, à part pour le chapitre 3 (et si on oubliait les BL et qu’on laissait faire en produisant du contenu captivant ?), j’ai apprécié la lecture de cet excellent article. Merci à son auteur pour ce contenu mais aussi pour son travail en général.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This