BusinessLes contributeursLes Experts

Le flagship Uniqlo: vaisseau amiral et/ou magasin?

Par Emmanuel, étudiant à Télécom ParisTech

On a beaucoup parlé du «24 Sèvres» récemment. Et pourtant, il y a aussi le 15 rue Clément! Cette adresse, c’est celle que la marque Uniqlo a choisi pour son premier concept store parisien, un lieu hybride à la croisée du physique et du digital, ouvert fin 2016.

Quand j’arrive, j’ai le sentiment de mettre les pieds dans un temple du luxe. Le marché Saint-Germain a été rénové récemment et ça se voit, diantre! La façade chic est imposante. Et, aux côtés d’Uniqlo trônent un Apple Store, un Nespresso ou encore le fameux restaurant d’Hugo Desnoyer, un steakhouse réputé. Je suis un peu étonné de voir Uniqlo au milieu de ces marques que je considérais beaucoup plus premium.

Sur le haut des vitrines, des panneaux déroulants font apparaître en rouge sur noir la devise de la marque: «From Tokyo to Paris».

Je commence à me mettre en quête de Pepper, ce petit robot qui fait le buzz. J’ai entendu dire qu’il accueillait les visiteurs, et j’ai hâte de tester l’expérience! Mais impossible de mettre la main dessus. Un vendeur m’explique qu’il a été retiré parce que c’est les vacances d’été… Super, moi qui pensais que l’un des avantages de la robotisation serait d’avoir accès à des services et des conseils 24h/24 et 7/7… je n’ose pas demander à quelle heure le robot débute ses journées en période de travail! Heureusement, je trouve un lot de consolation: des tablettes tactiles. Parfait pour combler ma frustration de geek! En effet, sur une table, quatre tablettes sont accessibles. J’avance vers ces objets, certain qu’il s’agira d’informations sur les produits, les stocks, les tailles comme dans d’autres magasins. Mais surprise, le contenu ne concerne pas Uniqlo! Il s’agit de présenter les offres d’autres enseignes, présentes à proximité: un restaurant, un bar, un lieu où se pomponner… En regardant de plus près, je constate qu’il s’agit des adresses préférées d’Yves Camdeborde. Je suis bluffé de cette initiative: je trouve ça très malin. La marque ne se positionne plus simplement comme un distributeur de vêtements, elle prend vraiment une dimension lifestyle comme ça. C’est cohérent avec l’image que j’ai d’elle. Mais, je ne m’attendais pas à découvrir une sorte de Tripadvisor du quartier germanopratin dans un magasin de vêtements japonais:Emmanuel est diplômé d’un Master 2 à l’INSEEC Paris, avec une spécialisation en Marketing. Originaire du sud-est de la France, il a 26 ans, et suit cette année un double diplôme à Télécom ParisTech, pour se former en profondeur sur les technologies du digital.

Cet article fait partie du programme annuel sur le futur du commerce, du cabinet de conseil Equancy. Ce dernier a donné la parole à une communauté de Millennials, répartis aux quatre coins de la planète.

 

contributeur

Régulièrement, FrenchWeb ouvre ses colonnes à des experts pour partager leur expérience, et meilleures pratiques.Les contributeurs sont des auteurs indépendants de la Rédaction de FrenchWeb. Leurs propos et positions leurs sont personnels.Nous ne diffusons pas de tribunes produites à des objectifs de RP, ou de SEO.Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
Le flagship Uniqlo: vaisseau amiral et/ou magasin?
Cloud gaming: après Google et Amazon, Facebook se lance sur ce marché à un demi-milliard de dollars
Comment les entreprises peuvent-elles appliquer la recette qui a fait le succès des GAFA ?
Empowerment des collaborateurs: pourquoi les résultats ne sont-ils pas à la hauteur des espérances?
E-commerce: Google et Temasek prêts à investir 350 millions de dollars dans Tokopedia
4 logiciels de paie pour bien gérer votre entreprise et vos RH
Télétravail: comment aligner les attentes des collaborateurs et des managers