ActualitéAmérique du nord

Le futur de Google Maps sera en réalité augmentée

Les années passées par les voitures de Google à photographier les rues et routes de la planète pour Street View auront semble-t-il une utilité supplémentaire : les données visuelles collectées permettront d’aider Google Maps à localiser l’utilisateur et son smartphone lorsqu’il ouvrira la version en réalité augmentée de l’application de cartographie. Selon The Wall Street Journal, la firme de Mountain View a commencé à déployer la navigation en réalité augmentée auprès d’une poignée d’utilisateurs membres de Local Guides, communauté de personnes qui contribuent au développement de Google Maps. La fonctionnalité, toujours en phase de test, avait d’abord été annoncée lors de la conférence Google I/O de mai 2018.

Après une première localisation par GPS et la comparaison des données de Street View avec ce que voit la caméra en direct, le mode réalité augmentée de Google Maps peut se mettre en marche et l’utilisateur peut entrer une destination. La fameuse carte est alors remplacée par une vue en temps réel des environs et le chemin est indiqué sur l’écran par des flèches géantes qui semblent flotter dans l’air. Selon le journaliste du Wall Street Journal David Pierce, qui a pu tester la fonctionnalité, des rectangles bleus apparaissent également pour indiquer les distances qui restent avant le prochain tournant et un marqueur rouge géant annonce le point d’arrivée.

La fonctionnalité n’est aujourd’hui pas destinée à être utilisée en voiture : elle pourrait distraire le conducteur et s’avérer dangereuse. Google en limite par ailleurs son utilisation dans la durée pour les piétons. L’écran affichera un message de sécurité incitant l’utilisateur à ranger son appareil en marchant et s’assombrira après un certain temps. L’application affichera en outre la carte standard lorsque l’utilisateur baisse son appareil.

Des premières versions du mode réalité augmentée affichaient une ligne bleue indiquant le chemin à la place des flèches, ou encore un personnage animé qui guidait les utilisateurs. Google a toutefois décidé que ces derniers essayaient soit de suivre la ligne bleue trop précisément, soit que le personnage animé les amenait à trop se concentrer sur leur écran.

La nouvelle fonctionnalité de Google Maps, qui ne semble qu’attendre l’essor d’appareils tels que les lunettes en réalité augmentée, devrait être déployée à tous les utilisateurs « prochainement », selon le journal économique.

Plus d'infos

Patrick Randall

Journaliste chez FW - DECODE MEDIA. Pour contacter la rédaction : redaction.frenchweb@decode.media

Sur le même sujet

Share This