AcquisitionActualitéBusinessInvestissementsMarketing & Communication

Le groupe Mazarine met la main sur l’agence e-commerce Cheek

Le groupe de communication français Mazarine, dédié aux marques de luxe, a racheté l’agence digitale Cheek, spécialisée en développement de plateformes e-commerce, déploiement de solutions CRM sur-mesure, intégration du social shopping et optimisation de campagnes SEA et social ads. Le montant de l’opération n’a pas été dévoilé.

Fondée en 2012 par Valéry Manin, l’agence Cheek a développé une offre BtoB à destination des marques de mode et de joaillerie premium qui souhaitent développer leurs ventes en ligne pour accélérer la croissance de leur activité. Parmi ses clients figurent aujourd’hui les marques Rouje, Mauboussin, Gas Bijoux ou encore Schott. La vingtaine de salariés de l’agence a désormais rejoint le groupe Mazarine et ses près de 400 collaborateurs.

En rachetant Cheek, qui prend le nom de « Mazarine Cheek », Mazarine entend renforcer l’offre de services e-commerce et CRM de son agence web Mazarine Digital et développer son activité digitale, qui inclut aussi Mazarine Creative Intelligence, de manière plus globale et à l’international. Le groupe fondé en 1993 par Paul-Emmanuel Reiffers prévoit plus précisément un focus sur l’accompagnement de ses clients en Chine et aux Etats-Unis.

La holding, qui a enregistré près de 50 millions d’euros de marge brute l’année dernière, a renforcé sa présence outre-Atlantique l’année dernière avec le lancement de Mazarine Agency USA. Elle y avait précédemment racheté l’agence MA3 en 2017 et cherche également à investir dans une agence sur la côte Ouest. Le groupe s’est également implanté à Pékin et à Hong Kong en 2011, avant d’ouvrir un bureau à Shanghai.

Mazarine avait précédemment renforcé son offre digitale en 2014 avec le rachat de l’agence social media et marketing You To You (Orange, L’Oréal, LVMH…). Cette acquisition suivait celles de l’agence Mlle Noï en 2012 et de l’agence événementielle La Mode en Images en 2010.

Bouton retour en haut de la page
Mazarine
Le groupe Mazarine met la main sur l’agence e-commerce Cheek
[Série A] Sastrify lève 15 millions de dollars auprès de FirstMark Capital
Gojob, la startup qui veut revaloriser le statut de l’interim grâce à l’IA
Elyze, le « Tinder » de la présidentielle ne conserve plus les données des utilisateurs
Investissements
Licornes françaises: où sont les femmes?
[SEED] Wisear lève 2 millions d’euros pour dépasser le contrôle vocal des objets via son interface neurale
[Serie C] Wandercraft lève 45 millions de dollars pour accélérer son développement aux États-Unis