ActualitéBusinessHR TechTech

Le Lyonnais Cegid valorisé à 5,5 milliards d’euros après une prise de participation de KKR

AFP

Pour découvrir l’actualité de la FrenchTech, et les infos à ne pas manquer directement dans votre boite mail à 15h tous les jours, cliquez ici

L’éditeur de logiciels de gestion Cegid a été valorisé 5,5 milliards d’euros à l’occasion d’une prise de participation minoritaire du fonds d’investissement américain KKR, a annoncé jeudi la société lyonnaise dans un communiqué. Il y a quatre ans, Cegid avait été rachetée et retirée de la cote parisienne par les fonds américain Silver Lake et britannique AltaOne sur la base d’une valorisation de 800 millions d’euros. Le communiqué ne précise pas à quelle hauteur KKR fait son entrée au capital.

L’opération confère à la société, fondée par le parrain du foot français Jean-Michel Aulas, un prix comparable à celui d’Atos, l’un des leaders historiques de l’informatique française (5,9 milliards d’euros). Depuis le changement d’actionnaires, Cegid a beaucoup reconfiguré ses activités pour se recentrer sur le seul développement logiciel, en confiant à des partenaires des activités historiques comme la distribution de matériel ou l’intégration logicielle.

Une croissance organique soutenue

« Dans ‘l’ancienne’ Cegid, nous avons pris un joyau, la SaaS (la mise à disposition de logiciels en ligne) et nous avons focalisé toutes nos attentions dessus », quitte à arrêter certaines activités, expliquait il y a quelques semaines à l’AFP son président Pascal Houillon. Avec pour résultat que, par rapport à il y a quatre ans, 80% du chiffre d’affaires est désormais récurrent, contre 40% à l’époque. Dans le même intervalle, l’activité est passée de 307 millions d’euros en 2016 à 498 millions en 2020. En raison d’une croissance organique soutenue, mais aussi du fait d’acquisitions.

En avril, Cegid avait annoncé un prochain renforcement dans le domaine des logiciels de relations humaines en rachetant la jeune société Talentsoft, un temps présentée comme une potentielle « licorne ». Avec son apport, Cegid (qui vient aussi chasser sur le terrain des « fintechs » puisqu’elle commence à proposer des services financiers) devrait franchir la barre des 600 millions d’euros d’activité cette année.

Bouton retour en haut de la page

Votre logiciel antipub bloque votre accès à FrenchWeb.fr


Depuis 14 ans, FrenchWeb vous propose chaque jour des contenus sur la FrenchTech. Nous diffusons rarement des publicités et ne collectons pas la moindre information sans votre consentement.


Votre adblocker empêche d'afficher correctement votre media FrenchWeb. Pour y accèder, nous vous recommandons de nous ajouter à votre liste de sites autorisés.


Merci et bon surf!


Richard Menneveux, fondateur de FrenchWeb.fr et CEO de DECODE.Media