ActualitéInvestissementsLes levées de fonds

Le site de ventes privées locales Marché-Privé.com lève 200 000 euros

Fort d’un chiffre d’affaires multiplié par 6 en un an, Marché-Privé.com vient d’obtenir un premier tour de financement pour son développement sur la France.

Le site de ventes privées locales Marché-privé.com vient de boucler une première levée de fonds de 200 000 euros, auprès de Normandie Capital Investissement et de plusieurs Business Angels.

Créé en octobre 2011, Marché-Privé.com est l’initiative de deux étudiants de Rouen Business School, Jason Lorcher et Victor Gobourg, soutenus par l’incubateur de leur école.

Le site se présente comme un intermédiaire entre le consommateur et les entreprises : Marché-Privé.com propose aux internautes un large choix de ventes privées locales, avec des réductions allant de -30% à -80% sur des produits et prestations comme la restauration, le bien être, le sport et la culture. De leur côté, les commerçants peuvent toucher plus directement leur cible.

A l’heure actuelle, le site compte 100 000 abonnés à sa newsletter, et a noué des partenariats avec 250 commerçants locaux. Entre le dernier trimestre 2011 et le dernier trimestre 2012, son chiffre d’affaires a été multiplié par six.

Cette levée de fonds doit permettre à Marché-Privé.com de se développer sur d’autres villes françaises : les co-fondateurs ont pour objectif d’en couvrir dix en 2017, et de réaliser 3 millions d’euros de chiffre d’affaires d’ici fin 2014.

Moins de deux mois après la levée de fonds du danois Bownty (1,1 millions d’euros), ce financement semble à nouveau contredire les prévisions pessimistes sur l’effondrement du marché des daily deals.

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
Le site de ventes privées locales Marché-Privé.com lève 200 000 euros
Par sécurité, Joe Biden devra-t-il renoncer à son vélo interactif Peloton?
loon
Alphabet décide d’en finir avec Loon, son projet d’accès Internet par ballons
Animal Crossing, Among Us, FIFA… : retour sur ces jeux vidéo dopés par la pandémie
Facebook: le conseil des sages va décider si Donald Trump peut revenir sur le réseau
parler
Justice: Amazon ne sera pas contraint d’héberger le réseau social Parler
Instacart se sépare de 1 900 employés dont 10 travailleurs syndiqués