ActualitéAmérique du nordAsieBusinessMedia

Le site d’information Quartz cédé par Atlantic Media au japonais Uzabase

Atlantic Media est en passe de céder Quartz, son célèbre magazine d’information économique et tech, au japonais Uzabase. L’opération sera conclue dans un mois, pour un montant situé entre 75 et 110 millions de dollars, en fonction des résultats financiers 2018 de la startup.

Cette transaction, d’un montant significatif, intervient dans un contexte difficile pour les médias en ligne, qui ne concerne pas seulement les publications historiques ; les pure players les plus reconnus peinent aussi à tirer leur épingle du jeu. Les changements récents intervenus dans l’algorithme de Facebook ont fortement entamé leur reach, tandis que le marché publicitaire en ligne est désormais largement dominé par Google et Facebook.

Mashable a ainsi été vendu l’année dernière pour 50 millions de dollars, soit à peine 20% de sa valorisation de 2016. La fermeture brutale de BuzzFeed France – une procédure pour l’instant suspendue par le tribunal de grande instance de Paris – par sa maison-mère américaine avait également fait grand bruit.

La cession de Quartz s’inscrit dans la stratégie globale de David Bradley, président d’Atlantic Media, qui cherche à se désengager des métiers médias. L’année dernière, il a ainsi vendu une participation majoritaire de The Atlantic Magazine, un des plus vieux titres des Etats-Unis, à Emerson Collective, la fondation de Laurene Powell Jobs, la veuve du fondateur d’Apple. Bradley a également fait part dans une note interne de son souhait de céder ses autres actifs dans le secteur.

19 millions de visiteurs uniques par mois

Uzabase est un groupe de médias et business intelligence créé en 2008, par deux anciens de la banque d’investissement UBS et un consultant. La société est basée à Tokyo et cotée en bourse depuis 2016. Sa capitalisation atteint actuellement les 870 millions de dollars. Son produit le plus connu est l’application de curation de news NewsPicks, qui est devenue l’une des favorites des cadres et dirigeants japonais. NewsPicks revendique une base de 3,3 millions d’utilisateurs et 64 000 abonnés à son service payant, à 15 dollars par mois. Un modèle qu’Uzabase cherche à exporter aux Etats-Unis et en Europe : Quartz prendra ainsi la responsabilité de la version anglaise de NewsPicks, comme indiqué dans la lettre du rédacteur en chef de Quartz à ses lecteurs. Une version anglaise lancée en novembre 2017, dans une joint-venture avec Dow Jones.

Quartz revendique 19 millions de visiteurs uniques mensuels, dont 60% à l’international, et plus de 250 000 abonnés à la newsletter quotidienne. Lancé en 2012, le titre a acquis ses lettres de noblesse grâce à son story-telling et ses formats innovants (bots, « obsessions »…), exploitant notamment la data dans son exercice du journalisme. La rédaction de Quartz compte 215 journalistes. Aucun licenciement ne serait prévu, selon la société. Selon Adage, Quartz a enregistré en 2016 un million de dollars de bénéfices pour un chiffre d’affaires d’environ 30 millions de dollars. Son modèle économique est largement publicitaire, mais Uzabase ne cache pas son intention de développer les sources de revenus du côté des lecteurs.

En 2015, The Nikkei avait racheté The Financial Times pour 1,3 milliard de dollars.

Tags
Plus d'infos

Carolina Tomaz

Computer Girl depuis 2000. Stratégie numérique, innovation, direction éditoriale. Spécialisée en médias, TV et internets. Chief Content Officer Decode Media

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This
Fermer