A la uneActualité

Le streaming rapporte désormais plus que les ventes de CD aux États-Unis

Les ventes de musique en streaming sur les plateformes telles que Spotify ou Deezer ont atteint 1,87 milliard de dollars en 2014 aux États-Unis, contre 1,85 milliard de dollars sur les ventes de CD. Les premières sont en croissance de 29% par rapport à 2013, quand les secondes dégringolent de 12,7% d’une année sur l’autre, selon les chiffres de la Recording Industry Association of America (RIAA).

Le gros du marché reste néanmoins dominé par l’achat de musique via le téléchargement, représentant l’an passé 37% de la consommation de musique. A 2,57 milliards de dollars, ce type d’achat a légèrement reculé. Aussi, beaucoup parient sur le fait que l’achat du streaming dominera d’ici quelques années largement le marché de la musique.

Une réalité qui inquiète les artistes, car leur pourcentage de redistribution sur les revenus des ventes est bien moindre sur les ventes en streaming que sur l’achat de CD ou les téléchargements. En tout, les ventes de musique sur le digital (téléchargement et streaming) représentent 64% des revenus générés sur ce secteur outre-Atlantique.

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.

Un commentaire

  1. La musique est devenue un tel « produit » qu’on en oublie de récompenser ceux qui en sont les créateurs … Triste époque pour la culture.

Bouton retour en haut de la page
Le streaming rapporte désormais plus que les ventes de CD aux États-Unis
GameStop annonce le départ de son directeur général, l’action flambe en Bourse
Zoom lance un fonds de 100 millions de dollars pour les développeurs d’applications
Cryptomonnaies: alors que le marché s’envole, le Royaume-Uni travaille sur sa propre monnaie numérique
Starling Bank
La FinTech britannique Starling Bank lève 50 millions de livres auprès de Goldman Sachs
[Webinar] Comment ManoMano utilise l’analyse de produit pour croître et pour fidéliser ses clients
Jeux vidéo: avec « Hadès », le studio indépendant Supergiant séduit joueurs et développeurs