ActualitéInvestissementsLes levées de fondsRetail & eCommerceStartup

Le suédois iZettle, concurrent européen de Square, lève 5 millions d’euros

Santander, la plus grande banque d’Europe, vient d’investir plus de 5 millions d’euros dans la start-up iZettle, spécialisée dans le paiement mobile. 

iZettle a également annoncé, dans un communiqué, son partenariat avec Santander UK. Ce partenariat va permettre à de nombreux travailleurs indépendants et autres petites entreprises d’accepter les paiements sur leur smartphone ou leur tablette.

Le principe est simple : les commerçants téléchargent l’application iZettle sur leur smartphone ou leur tablette, et se procurent un petit lecteur de carte de crédit ; grâce à l’application, leur device peut être utilisé comme terminal de paiement. iZettle perçoit 2,75% sur les transactions effectuées grâce à ses solutions.

Depuis sa création en 2010, la start-up a effectué plusieurs importantes levées de fonds, d’un montant total de 35 millions d’euros. Jacob de Geer, co-fondateur et CEO d’iZettle, souhaite profiter des fonds levés auprès de Santander pour développer ses activités à l’échelle mondiale, et nouer des partenariats avec d’autres grandes banques internationales. Cette expansion pourrait menacer l’américain Square, présent sur le marché depuis 2009.

Les startups qui parient sur le paiement mobile sont de plus en plus nombreuses en Europe : on peut citer SumUp et Payleven en Allemagne, ou encore Skimm, Lemon Way et Buyster en France. iZettle, basée en Suède, propose aussi ses solutions en Norvège, en Finlande, au Danemark, au Royaume Uni, en Allemagne et en Espagne. La tendance est forte, et les prévisions sont optimistes : estimé à 130 milliards d’euros en 2012, le marché mondial du paiement mobile devrait atteindre 465 milliards d’euros en 2016.

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
Le suédois iZettle, concurrent européen de Square, lève 5 millions d’euros
Par sécurité, Joe Biden devra-t-il renoncer à son vélo interactif Peloton?
loon
Alphabet décide d’en finir avec Loon, son projet d’accès Internet par ballons
Animal Crossing, Among Us, FIFA… : retour sur ces jeux vidéo dopés par la pandémie
Facebook: le conseil des sages va décider si Donald Trump peut revenir sur le réseau
parler
Justice: Amazon ne sera pas contraint d’héberger le réseau social Parler
Instacart se sépare de 1 900 employés dont 10 travailleurs syndiqués