ActualitéBusinessTech

Le système de paiement mobile Square atteindrait une valorisation de 1 milliard de dollars

On se souvient tous de la démo de Square par Jack Dorsey, le fondateur de Twitter, lors de la conférence Le Web 09. Il montrait comment transformer un smartphone en terminal de paiement mobile capable de lire les principales cartes bancaires grâce à un mini-lecteur branché sur la prise casque.

Square a depuis fait son chemin. Son application mobile est disponible pour Android, iPhone, iPad et sa technologie est à l’origine de  3 M$ de paiements par jour sur lesquels elle ponctionne 2.75% de commission soit 82 500 $/jour. La société américaine, dont le service est lancé depuis un an, a déjà levé une première fois 37.5 M $ avant que le géant Visa ne rentre à son capital il y a quelques mois sur un investissement dont le montant est resté confidentiel.

Selon TechCrunch.com, Square est sur le point de finaliser un nouveau tour de table à hauteur de 50 M$ ce qui porterait sa valorisation à près d’1 milliard de dollars. La société aurait déjà reçu au moins un term sheet.

Tags

La rédaction

Pour contacter la rédaction, cliquez ici / Devenez "la start-up de la semaine" : faites vous connaitre! / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

4 thoughts on “Le système de paiement mobile Square atteindrait une valorisation de 1 milliard de dollars”

  1. ça c’est la vraie bulle; un outil pour carte de crédit à l’âge du paiement sans contact NFC, dont la puce fait bien plus que le paiement…
    une fière idée.

    1. On en parle bcp de Square, ça semble intéressant mais à ma connaissance ça ne fonctionne pas en France, donc bcp de buzz pour rien concernant la sphère française.

      Jerry, peux-tu me parler un peu plus de l’alternative que tu as en tête ?

      Merci !

  2. En effet, beaucoup de buzz pour rien pour la France et encore quelques pays d’Europe car tant que nous serons sous le bouclier de normalisation gaulois des moyens de paiement ce type d’innovation ne pourra percer sur le territoire. C’est une question de temps et de choix que feront les utilisateurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This