AcquisitionActualitéDistribution

L’éditeur WordPress persiste et signe dans l’e-commerce avec WooThemes

L’éditeur de WordPress.com met le cap sur l’e-commerce. Automattic vient en effet de racheter WooThemes, l’entreprise à l’origine de WooCommerce, un plugin très utilisé pour créer des magasins en ligne. Si le montant de la transaction n’a pas été communiqué, Re/code évoque une opération à 30 millions de dollars (27 millions d’euros) effectuée en liquide et en action.

7 millions de téléchargements

WooThemes passe ainsi entre les mains d’un acteur avec qui les complémentarités sont fortes, et qui dispose lui aussi de moyens financiers importants. L’entreprise a en effet bouclé un tour de table de 160 millions de dollars il y a un an, pour une valorisation supérieure à 1 milliard de dollars.

Edité par WooThemes, WooCommerce est un plugin qui, une fois installé, permet d’ouvrir une boutique en ligne à partir d’un site. Celui-ci intègre un vaste ensemble de fonctionnalités comme la gestion des paiements, les options d’expédition des produits, la visibilité des inventaires ou encore les taxes. Mais la force de WooCommerce réside également dans les entreprises qui y ont ajouté des extensions dans de plusieurs catégories (comptabilité, import-export, marketing, reporting, souscription…). UPS et FedEx en ont notamment créé, tout comme Amazon Payments et PayPayl.

Un secteur concurrentiel

Fondée en 2008 par Mark Forrester, Magnus Jepson et Adii Pienaar, WooThemes, qui emploie une cinquantaine de personnes dans 20 pays, revendique aujourd’hui plus de 600 000 boutiques en ligne fonctionnant avec sa solution. En avril 2015, elle affirmait avoir franchi le cap des 7 millions de téléchargements. «Nous avons exploré les moyens d’accélérer notre croissance et d’être encore plus accessible, plus facile à utiliser (…). Nous avons rencontré plusieurs entreprises très puissantes et influentes et des investisseurs potentiels (…) », expliquent Mark Forrester et Magnus Jepson, sur le blog de l’entreprise.

WooCommerce doit cependant affronter la concurrence plus ou moins directe d’autres acteurs. De nombreuses solutions existent pour créer rapidement un site d’e-commerce, comme BigCommerce qui a levé 50 millions de dollars en 2014 ou encore le Canadien Shopify qui a réuni 100 millions de dollars auprès d’investisseurs en 2013.

Crédit photo: Fotolia, banque d’images, vecteurs et videos libres de droits
Tags
atelier-platform

Olivier Harmant

Pour contacter la rédaction: cliquez ici Devenez "la start-up de la semaine" : faites-vous connaitre! Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This