ActualitéAmérique du nordEuropeTech

A quoi joue Patrick Drahi aux Etats Unis?

A défaut de trouver un accord avec Bouygues Telecom en France, qui serait valorisé à plus de 8 milliards d’euros par son actionnaire, Patrick Drahi vient de franchir l’atlantique et continue son développement par acquisition financé par un important endettement.

Ainsi Altice vient d’annoncer une prise de participation à hauteur de 70% du capital de Suddenlink. Une transaction structurée par le versement de 1,2 milliard de dollars cash de la part d’Altice, un endettement de Suddenlink de 6,7 milliards, BC Partners et CPP Investment Board qui conservent les 30% de la société prêteront 500 millions de dollars.

7eme opérateur Telecom en nombre d’abonnés, spécialisé dans le cable aux Etats Unis, présent dans une quinzaine d’états (Texas, Arizona, Oklahoma, …), Suddenlink enregistre en 2014 un chiffre d’affaires de 2,3 milliards de dollars.

La vitesse semble être de mise dans le plan de développement de Patrice Drahi.

Selon Bloomberg, Time Warner, qui est valorisé 45 milliards de dollars, aurait reçu une proposition de rapprochement avec Altice, valorisé pour sa part 34 milliards de dollars, au cours du mois d’avril.

Un plan de conquète aggressif, ou une façon de stimuler l’appétit de Comcast?

Après 16 mois de travail, Comcast a du abandonner le mois dernier l’acquisition de Time Warner Cable, suite à l’opposition du Département de la justice et la commission des Telecoms. Son développement aux Etats Unis reste de ce fait compliqué, et l’acquisition d’Altice pourrait être une excellente opportunité pour le groupe américain de prendre position en Europe.

Bouton retour en haut de la page
A quoi joue Patrick Drahi aux Etats Unis?
Après le boom de la pandémie, DocuSign s’effondre à la Bourse de Wall Street
Le Kremlin renforce sa mainmise sur l’Internet russe avec le rachat de VKontakte par Gazprom
6 questions pour comprendre l’organisation des élections du CSE
VTC : le Singapourien Grab entre à Wall Street, valorisé à près de 37 milliards de dollars
Chatbots : passons de l’intelligence artificielle à l’efficacité bien réelle
Match va verser 441 millions de dollars aux fondateurs de Tinder pour solder un contentieux