ActualitéBusiness

Les Belges de Sortlist lèvent 2 millions d’euros pour rapprocher entreprises et agences marketing

Pour découvrir l’actualité de la FrenchTech, et les infos à ne pas manquer directement dans votre boite mail à 15h tous les jours, cliquez ici

Le montant

Sortlist, la plateforme de mise en relation entre entreprises et agences marketing, communication et digitales, vient de boucler une levée de fonds de 2 millions d’euros auprès de Sambrinvest et de business angels, dont Mike Vandenhooft (Newpharma) et François Van Uffelen (Babelway). Auparavant, la société avait levé 550 000 euros en février 2015.

Le marché

Lancée en 2014, la startup a développé une plateforme en ligne qui permet aux entreprises du monde entier, de toutes tailles et de tous secteurs, de trouver simplement l’agence marketing, communication ou digitale capable de répondre à leurs besoins. Déjà implantée physiquement en Belgique, en France et en Espagne, Sortlist est accessible dans le monde entier et disponible en 5 langues.

Pour se renforcer et tenir à distance la concurrence, l’entreprise a racheté en la société The Briefers, son concurrent espagnol, rebaptisé Sortlist.es. La start-up a vu plus de 11 000 projets qualifiés proposés sur sa plateforme, pour un budget global de 162 millions d’euros.

Les objectifs de la Start-up

Les 2 millions d’euros de cette levée de fonds vont permettre à l’entreprise de venir renforcer leurs équipes et de consolider sa position sur ses 3 marchés historiques, tout en accélérant son développement en Europe. «Depuis fin 2018, une équipe dédiée développe le marché néerlandais. Ce sera au tour de l’Allemagne au premier semestre 2019, et de l’Italie en fin d’année», indique Nicolas Finet, co-fondateur de Sortlist, en charge du marketing et de la stratégie. La start-up belge voit plus loin puisqu’elle ambitionne de devenir le leader européen d’ici fin 2020. «Ce sera l’année de notre arrivée sur le marché britannique», note d’ailleurs Nicolas Finet.

Sortlist: les données clés

Fondateurs : Charles De Groote, Michael Valette, Thibaut Vanderhofstadt et Nicolas Finet.
Création : 2014
Siège social : Belgique
Secteur : Communication et technologies de l’information
Financement : 2 millions d’euros en février 2019

Un commentaire

  1. C’est mignon, mais c’est quoi les rentrées financières ?

Bouton retour en haut de la page
Les Belges de Sortlist lèvent 2 millions d’euros pour rapprocher entreprises et agences marketing
Web3 : Comment The Sandbox a attiré plus de 300 marques dans son métavers
Guerre des talents, Skill gap, Grande Démission… Comment répondre aux nouveaux enjeux RH des entreprises?
[Nominations] Capgemini, Teads, Linxo… Les nominations de la semaine
[Série A] Electra lève 160 millions d’euros pour déployer plus de 8 000 points de recharge d’ici 2030
[Série A] Cybersécurité : a16z mise sur l’AssurTech Stoïk pour son second investissement en France
Quelle est la recette de DL Software pour réussir sa stratégie de Build Up?

Votre logiciel antipub bloque votre accès à FrenchWeb.fr


Depuis 14 ans, FrenchWeb vous propose chaque jour des contenus sur la FrenchTech. Nous diffusons rarement des publicités et ne collectons pas la moindre information sans votre consentement.


Votre adblocker empêche d'afficher correctement votre media FrenchWeb. Pour y accèder, nous vous recommandons de nous ajouter à votre liste de sites autorisés.


Merci et bon surf!


Richard Menneveux, fondateur de FrenchWeb.fr et CEO de DECODE.Media