Frenchweb recrute un chef de projet editorial et un responsable partenariats
/ Top 100 des entreprises qui recrutentA la uneActualitéData Room

Les cabinets de recrutement qui recherchent des profils digitaux pour leurs clients

Pour la huitième édition de sa Semaine de l’Emploi dans le Numérique, FrenchWeb a recensé les prévisions de recrutements de profils tech des cabinets pour leurs clients

Dans le cadre de sa 8ème Semaine l’Emploi dans le Numérique (SEN#8), FrenchWeb publie la liste des cabinets qui recrutent des profils digitaux pour leurs clients.

Parmi les 41 cabinets ayant participé à l’enquête, nous retrouvons des sociétés comme Clémentine qui prévoit plus de 150 recrutements pour ses clients en 2018, Altaïde, ou encore Urban Linker. Autant d’acteurs spécialisés dans le recrutement de profils digitaux, de l’expert technique au Business Developper, en passant par le professionnel du marketing digital.

Les talents IT sont toujours très plébiscités, 61% des cabinets ont prévu au moins un recrutement de ce type de profil.

 

Classement établi sur la base de données collectées via un questionnaire en ligne sur le site de FrenchWeb, du 26 octobre au 26 novembre 2017. 510 sociétés ont répondu à l’enquête en ligne, qui se répartissent de la façon suivante : 301 «entreprises», 114 «entreprises de service du numérique» (ex-SSII), 41 «cabinets RH». et 51 « agences et cabinets de conseil » Les cabinets de recrutement ayant répondus à l’enquête sont classés par ordre alphabétique, indépendamment du nombre de recrutements prévus sur la période.

Tags

Claire-Amance Prevost

Pour contacter la rédaction, cliquez ici / Devenez "la start-up de la semaine" : faites-vous connaitre! / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

3 thoughts on “Les cabinets de recrutement qui recherchent des profils digitaux pour leurs clients”

    1. Il est toujours intéressant de rappeler l’étymologie des mots, comme vous le faites ici avec le vocable « digital », du latin digitus (doigt).

      Mais en 2017, l’emploi de « digital » dans son acception « numérique » est à notre sens rentré dans les moeurs.

      Par ailleurs, même si l’Académie Française recommande l’emploi de « numérique », dans un contexte professionnel comme celui que couvre notre publication, nous considérons que « digital » et « numérique » ne sont pas parfaitement interchangeables.

      C’est en tous cas un débat passionnant, mais comme le digirique n’attend pas, nous nous en tiendrons là pour aujourd’hui, afin de continuer de traiter le meilleur de l’information numétale.

      Bien à vous,
      – La rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce contenu pourrait vous intéresser:

Close
Share This